Le royasque en France : un dialecte ligurien alpin ? Origines, classification, représentations et réalité sociolinguistique à la frontière franco-italienne - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2021

The Royasque in France : an Alpine Ligurian dialect ? Origins, classification, representations and sociolinguistic reality on the French-Italian border

Le royasque en France : un dialecte ligurien alpin ? Origines, classification, représentations et réalité sociolinguistique à la frontière franco-italienne

Abstract

Today, the situation of regional languages raises many questions, particularly with regard to the hinge and transition linguistic zones, such as the Alpes Maritimes department. A language contact zone between French, Italian, and more precisely Ligurian - present as far as Menton, where it is in transition with Provençal - the Roya valley is a complex plurilingual and pluricultural territory.On the French side, our study focuses on the languages of the villages of Tende, La Brigue and Breil-sur-Roya (from the north to the south of the upper valley of the French Roya), on which the linguists Werner Forner and Jean-Philippe Dalbera have worked extensively. On the Italian side, I focused my research on the towns of the lower Roya valley, Sanremo and Ventimiglia, in the south of Western Liguria, and on the villages of Triora and Pigna, further north.Beyond the conflicts of identities and the urgency of safeguarding languages through their transmission in associations, one of the thorniest problems remains the linguistic classification of local languages. Although the territory of the valley is officially considered to be an Occitan area, linguists firmly oppose Ligurian-Alpine membership. From a sociolinguistic point of view, our aim will be to go beyond purely linguistic considerations to bring out the speakers' representations of their culture and of speaking to them.As far as our fieldwork is concerned, it is part of "the study of authentic language practices in a social context is a matter of sociolinguistics, in the broadest sense" Gadet (2003: 5) within a socioconstructivist epistemological framework of complex thinking and ethno-sociolinguistics theory (Calvet, 1993, Blanchet, 2000). Our research is situated in the field of languages in contact and is oriented towards a variationist (Labov, 1976) and interactional (Hymes, 1982; Gumperz, 1989 a and b) sociolinguistics, with the study of the heterogeneity of the linguistic systems and the linguistic heterogeneity of the social groups in our survey. We also interrogate in this framework the question of domination phenomena (Marcellesi and Gardin 1974, Blanchet 2018, Colonna 2020).
Aujourd'hui, la situation des langues régionales soulève de nombreuses questions, notamment en ce qui concerne les zones linguistiques charnières et de transition, comme le département des Alpes Maritimes. Zone de contact de langue entre le français, l’italien, et plus précisément le ligure – présent jusqu’à Menton, où il est en transition avec le provençal – la vallée de la Roya est un territoire plurilinguistique et pluriculturel complexe. Du côté français, notre étude porte sur les parlers des villages de Tende, la Brigue et Breil-sur-Roya (du nord au sud de la haute vallée de la Roya française), sur lesquels ont travaillé de manière plus importante les linguistes Werner Forner et Jean-Philippe Dalbera. Du côté italien, j’ai orienté mes recherches sur les villes de la basse vallée de la Roya, Sanremo et Vintimille, au Sud de la Ligurie occidentale, et sur les villages de Triora et Pigna, plus au nord.Au-delà des conflits d’identités et de l’urgence de sauvegarder les langues par leur transmission dans les associations, l’un des problèmes les plus épineux reste la classification linguistique des parlers locaux. En effet, si le territoire de la vallée est officiellement considéré zone occitane, les linguistes y opposent fermement une appartenance ligure-alpine. Dans une orientation sociolinguistique, notre propos sera de dépasser les considérations purement linguistiques pour faire émerger les représentations des locuteurs quant à leur culture et à leur parler.En ce qui concerne nos recherches sur le terrain, elles relèvent de « l’étude des pratiques langagières authentiques en contexte social relève de la sociolinguistique, au sens large » Gadet (2003 : 5) dans un cadre épistémologique socioconstructiviste de la pensée complexe et théorique de l’ethno-sociolinguistique (Calvet, 1993, Blanchet, 2000). Nos recherches se situent dans le domaine des langues en contact et s’orientent vers une sociolinguistique variationniste (Labov, 1976) et interactionnelle (Hymes, 1982 ; Gumperz,1989 a et b), avec l’étude de l’hétérogénéité des systèmes linguistiques et de l’hétérogénéité linguistique des groupes sociaux de notre enquête. Nous interrogeons également dans ce cadre la question des phénomènes de domination (Marcellesi et Gardin 1974, Blanchet 2018, Colonna 2020).
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2021_0201_CHAUPRE.pdf (24.12 Mo) Télécharger le fichier
DDOC_T_2021_0201_CHAUPRE_Annexes.pdf (20.29 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03592623 , version 1 (01-03-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03592623 , version 1

Cite

Charlène Chaupré-Berki. Le royasque en France : un dialecte ligurien alpin ? Origines, classification, représentations et réalité sociolinguistique à la frontière franco-italienne. Linguistique. Université de Lorraine; Università degli studi (Gênes, Italie), 2021. Français. ⟨NNT : 2021LORR0201⟩. ⟨tel-03592623⟩
179 View
68 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More