Étude de la mise en œuvre du rotin et du rônier comme armature des nervures et armatures de paillasse de la table de compression en béton de latérite - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2021

Study of the implementation of rattan and rowan as reinforcement for the ribs and bed frames of the laterite concrete compression table

Étude de la mise en œuvre du rotin et du rônier comme armature des nervures et armatures de paillasse de la table de compression en béton de latérite

Abstract

Everyone agrees today on the impact of the production of industrial materials on the planet's climate. The construction sector is one of the main culprits in this situation as it is the largest consumer of energy and the second emitter of CO2 in the world. The depletion of certain material deposits is also one of the problems facing mankind. It is therefore important to achieve eco-friendly buildings that consume little energy and emit fewer greenhouse gases over their entire life cycle. This study is part of a general issue of developing innovative building materials with low environmental impact. We are therefore proposing a new concrete based on laterite aggregate with the substitution of steel reinforcements by those made of palmwood (Borassus Aethiopum) and rattan (Calamus Dearatus) for the realization of parts of concrete structures, more specifically the floors This study was carried out on the laterite from the ATOTINGO quarry in the town of ALLADA in Benin where we carried out its physical and mechanical characterization of the laterite and proposed a method for formulating structural concrete based on this laterite. We have therefore characterized the different materials of plant origin (palm tree and rattan) to control their mechanical performance. The formulation of the laterite concrete allowed us to develop three types of lateral concrete. The use of raw (unwashed) laterite has led to a concrete with a 28-day compressive strength of 21.23 ± 1.24 MPa. However, washing by removing fine particles smaller than 63µm has increased this strength to 27.52 ± 0.32 MPa with modulus of elasticity of 17920 ± 324MPaThe proposed plant reinforcements have developed respectively a tensile tensile stress parallel to the fibers of the palmwood and rattan lianas of 156MPa and 22MPa. The adhesion of the laterite concrete and the palmyra reinforcement measured in various ways showed that this adhesion could reach 4MPa. These performances validated our approach to developing a floor in eco-friendly materials. It appears that the floor thus developed to have spans of up to 3.50. The dimensioning of the beam of the latter according to the standard in force reveals that a section of reinforcement of 25mm diameter could effectively be a solution to the realization of a floor.
Chacun s’accorde aujourd’hui sur l’impact de la production des matériaux industrielles sur le climat de la planète. Le secteur de la construction est l’un des principaux responsables de cette situation car c’est le premier consommateur d’énergie et le deuxième émetteur de CO2 dans le monde. L’épuisement de certains gisements de matériaux est aussi l’un des problèmes que connait l’humanité. Il importe par conséquent de réaliser des bâtiments éco-respectueux, qui consomment peu d’énergie et émettent moins de gaz à effet de serre sur l’ensemble de leur cycle de vie. La présente étude s’intègre dans une problématique générale de développement de matériaux de construction innovants à faible impact environnemental. Nous proposons donc un nouveau béton à base de granulat latéritique avec subtitution des armatures en acier par celles en bois de rônier (Borassus Aethiopum) et rotin (Calamus Dearatus) pour la réalisation des parties d’ouvrages en béton plus spécifiquement les planchers. Cette étude a été conduite sur la latérite de la carrière de ATOTINGO dans la commune de ALLADA au Bénin où nous avons fait sa caractérisation physique et mécanique de la latérite et proposé une méthode de formulation de béton structurel à base de cette latérite. Aussi avons-nous caractérisé les différents matériaux d’origine végétale (rônier et rotin) pour une maitrise de leur performance mécanique. La formulation du béton de latérite nous a permis d’élaborer trois types de béton latériques. L’utilisation de la latérite brute (non lavé) nous a conduit à un béton dont la résistance en compression à 28 jours est de 21,23±1,24 MPa. Cependant, le lavage par élimination des particules fine de dimensions inférieures à 63µm a permis de rehausser cette résistance jusqu’à 27,52±0,32 MPa avec module d’élasticité de 17920±324MPa. Les armatures végétales proposée ont développé respectivement une contrainte de rupture en traction directe parallèle aux fibres du bois de rônier et des lianes de rotin de 156MPa et 22MPa. L’adhérence entre le béton de latérite et les armatures en rônier mesurée de diverses manières ont montré que cette adhérence pouvait atteindre 4MPa. Ces performances ont validé notre approche d’élaboration d’un plancher en écomatériaux en respect de l’environnement. Il ressort que le plancher ainsi élaboré pour avoir des portées allant jusqu’à 3,50 mètres. Le dimensionnement de la poutrelle de ce dernier suivant la norme en vigueur révèle qu’une section d’armature de diamètre 25mm pourrait efficacement être une solution à la réalisation d’un plancher.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2021_0350_AGOSSOU.pdf (15.38 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03719709 , version 1 (11-07-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03719709 , version 1

Cite

Yémalin Agossou. Étude de la mise en œuvre du rotin et du rônier comme armature des nervures et armatures de paillasse de la table de compression en béton de latérite. Mécanique des matériaux [physics.class-ph]. Université de Lorraine; Université d'Abomey-Calavi (Bénin), 2021. Français. ⟨NNT : 2021LORR0350⟩. ⟨tel-03719709⟩
49 View
41 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More