Le numérique dans les espaces scolaires et personnels : vers un modèle intégrant acceptation et appropriation - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2022

Digital in school and personal spaces : towards a model integrating acceptance and appropriation

Le numérique dans les espaces scolaires et personnels : vers un modèle intégrant acceptation et appropriation

Abstract

Over the past several years, various programs have been progressively implemented with the institutional determination to impulse a digital dynamic within schools. The Grand Est Region is no exception, with in particular the implementation of the "Lycée 4.0" program. This project, which started since the beginning of the 2017 school year, mainly consists of replacing school books in high schools with digital textbooks and resources, which involves particularly the acquisition of individual digital material by students. This thesis responds to a request from the educational field and aims to analyze the issues of integrating digital tools in the high schools in the Nancy-Metz school district, by considering the views of the various actors involved. The first objective is to study the acceptance of digital tools through the analysis of the perceptions and uses of students and teachers. To do this, we developed the "4A Model" which proposes a global, dynamic and temporal acceptance process, composed of four phases that can be iterative: acceptability, acceptance, adoption and finally appropriation. Secondly, we wanted to understand the dynamic evolution of the factors influencing digital attitudes and uses, taking into account their functional, individual, social, contextual and temporal dimensions. Finally, the aim is to evaluate the consequences that the "Lycée 4.0" device may have on the perceptions and digital practices of parents and on school-family relations. Taken as a whole, the results show that the evaluation of attitudes and uses of digital tools must adopt a longitudinal framework. Indeed, if at first, the use of digital tools is more like an imposed adoption of digital technology (an initial phase of rejection phase being observed especially for students), the positive evolution of perceptions suggests that afterwards, long-term uses take the form of a consented adoption, leading to an appropriation of the digital technology that would even extend to the parents of students. Moreover, the effects of the determinants of digital acceptance and adoption are globally more important at the beginning of the implementation of the system. The scientific issues of these results are discussed and the implications for the orientation of teachers' training and parents' support in the use of the tools are considered.
Depuis plusieurs années, divers programmes ont progressivement été mis en place avec la volonté institutionnelle d'impulser une dynamique numérique au sein des établissements scolaires. La Région Grand Est ne fait pas exception, avec notamment la mise en place du dispositif « Lycée 4.0 ». Ce projet, qui a démarré depuis la rentrée scolaire 2017, consiste principalement à remplacer les livres scolaires par des manuels et des ressources numériques dans les lycées, cela impliquant notamment l'acquisition de matériel numérique individuel par les élèves. Cette thèse répond à une demande du terrain et vise l'analyse des enjeux de l'intégration des outils numériques dans les lycées de l'Académie de Nancy-Metz, en croisant les regards des différents acteurs impliqués. Le premier objectif est alors d'étudier l'acceptation du numérique à travers l'analyse des perceptions et des usages des élèves et des enseignants. Pour cela, nous avons élaboré le « Modèle des 4A » qui propose un processus d'acceptation global, dynamique et temporel, composé de quatre phases pouvant être itératives : l'acceptabilité, l'acceptation, l'adoption et enfin l'appropriation. Deuxièmement, nous souhaitions appréhender l'évolution dynamique des facteurs d'influence des attitudes et des usages numériques, en tenant compte à la fois de leur dimension fonctionnelle, individuelle, sociale, mais aussi contextuelle et temporelle. Enfin, il s'agit d'évaluer les conséquences que peut avoir le dispositif « Lycée 4.0 » sur les perceptions et les pratiques numériques des parents d'élèves et sur les relations école-familles. Pris dans leur ensemble, les résultats démontrent que l'évaluation des attitudes et des usages des outils numériques doit adopter un cadre longitudinal. En effet, si dans un premier temps, l'utilisation s'apparente davantage à une adoption imposée du numérique (une phase de rejet initial étant notamment observée pour les élèves), l'évolution positive des perceptions laisse penser que les usages à long terme prennent ensuite la forme d'une adoption consentie, amenant à une appropriation du numérique qui s'étendrait même aux parents d'élèves. En outre, les effets des déterminants de l'acceptation et de l'adoption du numérique sont globalement plus importants au début de la mise en place du dispositif. Les enjeux scientifiques de ces résultats sont discutés et les implications pour l'orientation des formations à destination des enseignants et l'accompagnement des parents d'élèves dans l'utilisation des outils sont envisagées.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2022_0258_BAUCHET.pdf (17.8 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-04086962 , version 1 (02-05-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04086962 , version 1

Cite

Capucine Bauchet. Le numérique dans les espaces scolaires et personnels : vers un modèle intégrant acceptation et appropriation. Psychologie. Université de Lorraine, 2022. Français. ⟨NNT : 2022LORR0258⟩. ⟨tel-04086962⟩
63 View
24 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More