À propos d’un cas d’hypersalivation secondaire à la substitution d’un traitement chronique par clonazépam

Résumé : Les cas d’hypersalivation rapportés avec le clonazépam sont généralement liés à des expositions chro- niques et/ou des augmentations posologiques. Nous rapportons ici un cas atypique où une hypersalivation est apparue suite à une diminution de posologie d’un traitement par clonazépam lors d’un switch vers le diazépam. Cette substitution a été réalisée suite à l’évolution réglementaire récente sur les prescriptions de clonazépam per os. Le cas présenté est discuté en termes d’imputabilité de la molécule dans l’apparition de l’évènement indésirable et de la pertinence du choix d’une substitution comparativement à un sevrage au clonazépam.
Type de document :
Article dans une revue
Journal de Pharmacie Clinique, John Libbey Eurotext, 2013, 32 (2), pp.121-4
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01290520
Contributeur : Cithefor Ul <>
Soumis le : vendredi 18 mars 2016 - 12:27:35
Dernière modification le : mercredi 22 novembre 2017 - 10:32:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01290520, version 1

Collections

Citation

Marie Berard, Madalina Lupu, Raoul Steiner, Delphine Grégoire, Cathy Nonnenmacher, et al.. À propos d’un cas d’hypersalivation secondaire à la substitution d’un traitement chronique par clonazépam. Journal de Pharmacie Clinique, John Libbey Eurotext, 2013, 32 (2), pp.121-4. 〈hal-01290520〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

72