Représentations de la marginalité dans Extranjeros en la noche d'Antonio Soler - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles HispanismeS Year : 2015

Représentations de la marginalité dans Extranjeros en la noche d'Antonio Soler

Abstract

The five stories that make up Extranjeros en la noche, a book by Antonio Soler, feature several types of dropouts – men and women relegated to the outskirts of cities and to the fringes of society because of their physical appearance, the work they do or social rejection. They are all confronted with the unbearable shock of abominable and barbaric murders, each of which is narrated by a more or less distant witness. In each case, the narrator keeps his distance from the facts he reports, which is the only way he can survive man’s innate violence. By distancing his protagonists and narrators, Antonio Soler induces the reader to reflect on the meaning of life and on the human condition.
Les cinq récits qui composent le volume Extranjeros en la noche, d'Antonio Soler, offrent plusieurs représentations de la marginalité : celle d'hommes et de femmes relégués aux frontières de la ville et de la société, par leur physique, leur métier, l'exclusion dont ils sont victimes. Tous sont confrontés à une réalité insoutenable, celle de crimes horribles, inhumains, dont le narrateur a été le témoin plus ou moins distant. Celui-ci se situe toujours en marge des faits évoqués et le regard distant, marginal, devient alors une attitude de survie face à la violence inhérente à l'humanité. En plaçant ses protagonistes et ses narrateurs à la marge, dans un fragile équilibre existentiel, Antonio Soler nous oblige à réfléchir au sens de la vie et à la condition humaine.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
Représentations de la marginalité dans Extranjeros en la noche d .pdf (219.62 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01426613 , version 1 (04-01-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01426613 , version 1

Cite

Gregoria Palomar. Représentations de la marginalité dans Extranjeros en la noche d'Antonio Soler. HispanismeS, 2015, Formes de la marginalité dans la fiction littéraire espagnole de notre temps, 5. ⟨hal-01426613⟩
30 View
148 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More