Conan entre personnage transmédia, monde transmédial et réalisations locales

Résumé : L’étude de franchise médiatique à succès développée pendant de nombreuses années peut poser un problème quant à l’approche théorique qu’il est possible d’utiliser. L’entrée par le transmédia ne fait pas exception et les travaux d’Henry Jenkins, pourtant souvent cités, ne sont pas toujours adaptés pour répondre à certaines problématiques. À partir de l’exemple de la franchise Conan, cet article présentera trois autres manières d’aborder les relations entre médias dans la conception de tels ensembles médiatiques et leurs limites : celle du « personnage transmédia » de Paolo Bertetti, celles des « mondes transmédiaux » de Lisbeth Klastrup et Susanna Tosca, et une troisième voie possible, celle des « mondes réalisés localement » développée par l’auteur de l’article. Selon l’approche choisie, différentes dimensions complémentaires de la production des phénomènes transmédia peuvent être abordées.
Type de document :
Article dans une revue
Revue française des sciences de l'information et de la communication, Société Française des Sciences de l'Information et de la Communication, 2016, Design et Transmédia : le croisement des disciplines de SHS, 〈https://rfsic.revues.org/2578〉. 〈10.4000/rfsic.2578〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01449256
Contributeur : Laurent Di Filippo <>
Soumis le : lundi 30 janvier 2017 - 11:41:23
Dernière modification le : jeudi 1 juin 2017 - 01:01:07

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Laurent Di Filippo. Conan entre personnage transmédia, monde transmédial et réalisations locales. Revue française des sciences de l'information et de la communication, Société Française des Sciences de l'Information et de la Communication, 2016, Design et Transmédia : le croisement des disciplines de SHS, 〈https://rfsic.revues.org/2578〉. 〈10.4000/rfsic.2578〉. 〈hal-01449256〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

61