Etat des lieux de la contamination des œufs de consommation par des polluants organiques persistants, les retardateurs de flamme bromés

Résumé : Les Retardateurs de Flamme Bromés (RFB) sont des substances chimiques ignifuges incorporées notamment dans les matériaux isolants de construction. Ces produits lipophiles sont susceptibles de s’accumuler dans les tissus animaux et d’être ingérés par les consommateurs. Bien que leur concentration dans les denrées alimentaires ne soit pas règlementée à ce jour, ces polluants organiques persistants sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. L’un des objectifs de l’étude Braviporc est de quantifier certains RFB dans les produits avicoles et porcins et d’en identifier les sources potentielles dans l’environnement d’élevage. Une étude épidémiologique a donc été menée en 2014 dans 60 élevages français de pondeuses (29 en cage, 16 en plein-air, 8 en production biologique et 7 en volière) pour déterminer la concentration dans les oeufs de deux familles de RFB (l’hexabromocyclododécane, HBCD et les polybromodiphényles éthers, PBDE). Pour chaque troupeau, âgé de plus de 50 semaines, douze oeufs ont été prélevés et poolés en omelette. Les concentrations de 8 congénères de PBDE et 3 stéréoisomères d’HBCD dans la matière grasse des oeufs ont été déterminées respectivement par chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse haute résolution (GC-HRMS) et par chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse en tandem (LC-MS/MS). Au moins un PBDE a été détecté dans 17 des 60 échantillons analysés (28%) mais la concentration totale pour les 8 molécules ne dépasse pas 1 ng/g de matière grasse (MG). Au moins un des isomères d’HBCD a pu être quantifié dans 10 échantillons (17%), mais les concentrations demeurent généralement extrêmement faibles (<0,5 ng/g MG). Ces valeurs sont inférieures à celle révélées dans les plans de contrôle et de surveillance de la DGAL. Cette étude montre que l’élevage de volailles dans des bâtiments intègres ne présente pas de risque pour la qualité des oeufs. L’oeuf est donc un faible contributeur à l’exposition humaine aux RFB via l’alimentation en France.
Type de document :
Communication dans un congrès
11èmes Journées de la Recherche Avicole et Palmipèdes à Foie Gras, Mar 2015, Tours, France. TeMA, pp.37-41, 2016
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01576849
Contributeur : Urafpa Ul <>
Soumis le : jeudi 24 août 2017 - 10:28:28
Dernière modification le : lundi 19 mars 2018 - 15:08:39

Fichier

rfbqualiteoeufhuneautema37.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

http://www.itavi.asso.fr/content/etat-des-lieux-de-la-contamination-des-oeufs-de-consommation-par-des-polluants-organiques-0

Identifiants

  • HAL Id : hal-01576849, version 1

Collections

Citation

S Huneau-Salaün, A Travel, Claude Cariou, B Balaine, S Souchet, et al.. Etat des lieux de la contamination des œufs de consommation par des polluants organiques persistants, les retardateurs de flamme bromés. 11èmes Journées de la Recherche Avicole et Palmipèdes à Foie Gras, Mar 2015, Tours, France. TeMA, pp.37-41, 2016. 〈hal-01576849〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

137

Téléchargements de fichiers

53