« Il pleut »

Abstract : Ce texte qui n’a jamais été publié est la conclusion d’un essai qui explorait la « maisons des philosophes ». Il faut entendre, par « maison des philosophes », la manière dont chaque grande philosophie propose un monde habitable, plus ou moins habitable, selon diverses modalités. Un monde parfaitement habitable serait celui de l’utopie. On envisage ici, dans ce texte qui peut être lu indépendamment du reste de l’ouvrage, la lecture entreprise par Levinas d’Ernst Bloch, penseur du Principe Espérance. On cherche ainsi à montrer que la responsabilité pour l’autre n’oblitère en rien la puissance de l’utopie.
Type de document :
Article dans une revue
Le Portique : Revue de Philosophie et de sciences Humaines, Strasbourg : Le Portique, 2015, Michel Leiris, 〈https://leportique.revues.org/2841〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01626765
Contributeur : 2l2s Ul <>
Soumis le : jeudi 2 novembre 2017 - 09:00:03
Dernière modification le : vendredi 3 novembre 2017 - 01:11:40

Fichier

leportique-2841.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01626765, version 1

Collections

Citation

Benoît Goetz. « Il pleut ». Le Portique : Revue de Philosophie et de sciences Humaines, Strasbourg : Le Portique, 2015, Michel Leiris, 〈https://leportique.revues.org/2841〉. 〈hal-01626765〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

63

Téléchargements de fichiers

21