Unité du peuple kurde et droit international des minorités - Université de Lorraine Access content directly
Conference Papers Year : 2015

Unité du peuple kurde et droit international des minorités

Abstract

L’« entité kurde » est implantée sur un territoire géographique identifiable mais répartie sur plusieurs Etats. L’aspiration politique des Kurdes à disposer d’eux-mêmes peut dès lors chercher un fondement juridique soit dans les droits des peuples soit dans celui des minorités. Les actuels conflits irakiens et syriens révèlent les Kurdes à eux-mêmes et au monde et renouvèlent les interrogations sur leur statut infra étatique ou étatique potentiel. L’alternative entre les objectifs politiques poursuivis par les Kurdes est synthétiquement la suivante : créer un Etat en tant que peuple actuellement pluri étatique ou exister dans les Etats en tant que minorités en en revendiquant les droits. La légalité internationale de ces aspirations, minoritaire ou majoritaire, est un élément de son acceptabilité sociale. Ainsi, la reconnaissance juridique de leur identité est, tant pour les minorités que pour le peuple, un premier enjeu pour les Kurdes. La recherche d’une autonomie politique par ces entités, soit au sein des Etats soit en s’en séparant, est un second enjeu essentiel pour les membres de cette communauté. En arrière-plan, la concurrence entre les revendications liées à l’unité souhaitée et celles nées de la diversité vécue affecte la légitimité et la portée de ces aspirations.

Domains

Law
No file

Dates and versions

hal-01646589 , version 1 (23-11-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01646589 , version 1

Cite

André Moine. Unité du peuple kurde et droit international des minorités. La question Kurde, Jean-Denis Mouton, Jun 2014, Nancy, France. pp.111 - 134. ⟨hal-01646589⟩
102 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More