André Gide et Jean-Baptiste ou le portrait de l’artiste en Précurseur - Université de Lorraine Access content directly
Conference Papers Year : 2012

André Gide et Jean-Baptiste ou le portrait de l’artiste en Précurseur

Abstract

Les références ou allusions à Jean-Baptiste, dans l’œuvre de Gide, se trouvent principalement dans des textes publiés dans la dernière décennie du XIXe siècle, Paludes (1895), Le Prométhée mal enchaîné (1899) et El Hadj ou le traité du faux prophète (1899), c’est-à-dire à une époque où l’écrivain reste marqué par le symbolisme, avec lequel il s’attache pourtant à prendre ses distances. La référence à Jean-Baptiste revient aussi dans Si le grain ne meurt, ses Mémoires, publiés au milieu des années 1920, qui évoquent la jeunesse de Gide et s’achèvent par l’évocation de son mariage, en 1895. De façon étonnante, ce n’est pourtant pas la mort de Jean-Baptiste qui l’obsède, mais plutôt l’image du prophète et, plus précisément, celle du Précurseur. A travers elle, Gide s'attache en effet à redéfinir tout à la fois une éthique et une esthétique, c'est-à-dire une morale de l'artiste.
Fichier principal
Vignette du fichier
Gide Jean-Baptiste Milano.pdf (55.76 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01698507 , version 1 (01-02-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01698507 , version 1

Cite

Jean-Michel Wittmann. André Gide et Jean-Baptiste ou le portrait de l’artiste en Précurseur. La Figure de Jean-Baptiste dans les lettres françaises, Universita degli studi di Milano, Jun 2011, Gargnano del Garda, Italie. p. 265-275. ⟨hal-01698507⟩
34 View
132 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More