Valeur de l'IRM avec séquence de diffusion dans l'extension ostéo-médullaire des lymphomes Hodgkiniens et non Hodgkiniens agressifs : comparaison avec le Morpho-TEP et la biopsie osseuse - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2009

Diagnostic accuracy of MRI ineluding a diffusion sequence for the detection of bone marrow involvement in agressive Iymphoma ; comparison to PET/CT and bone marrow biopsy

Valeur de l'IRM avec séquence de diffusion dans l'extension ostéo-médullaire des lymphomes Hodgkiniens et non Hodgkiniens agressifs : comparaison avec le Morpho-TEP et la biopsie osseuse

Abstract

Sujet : L'objectif de l'étude est d'évaluer les performances de l'IRM dans le diagnostique d'extension ostéomédullaire des lymphomes agressifs ; les résultats de l'IRM sont comparés à ceux du Morpho-TEP et de la biopsie osseuse. Matériel et méthodes : L'étude est prospective, monocentrique, pendant une période d'inclusion de 18 mois, la participation à l'étude a été proposée de façon systématique à tout patient admis pour le diagnostic d'un lymphome Hodgkinien ou non Hodgkinien agressif. Chaque patient a bénéficié lors du bilan d'extension initial d'un Morpho-TEP, d'une IRM et d'une biopsie ostéo-médullaire iliaque ; chaque examen a été interprété en aveugle selon une procédure standardisée. L'IRM a été réalisée sur le rachis et le bassin en séquences T1, STIR et diffusion. En l'absence de méthode de référence fiable, la présence d'une atteinte ostéo-médullaire a été déterminée par rapport à une nouvelle référence basée sur le consensus des trois méthodes et le suivi après traitement. Résultats : 49 patients ont été inclus ; 12 patients présentaient une atteinte ostéo-médullaire. Toutes les atteintes visibles en imagerie étaient focales ou multifocales. La sensibilité de l'IRM, du Morpho-TEP et de la biopsie iliaque est calculée respectivement à 91,7%, 83,3% et 25% ; la concordance entre l'IRM et le Morpho-TEP est mesurée à 0,88 (coefficient Kappa de Cohen). L'analyse quantitative de la séquence de diffusion a montré une augmentation significative du coefficient de diffusion dans les lésions focales par rapport au coefficient de la moelle des sujets sains, ainsi qu'une diminution du coefficient de diffusion lors de la régression des lésions. Conclusion : Les atteintes ostéo-médullaires focales ou multifocales sont prédominantes, la plupart non détectées par la biopsie iliaque. L'IRM est une technique performante dans l'analyse de l'extension ostéo-médullaire des lymphomes agressifs ; la concordance entre l'IRM et le Morpho-TEP est élevée. Les résultats de l'analyse du coefficient de diffusion semblent prometteurs en termes de caractérisation lésionnelle.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2009_FAIRISE_AURELIA.pdf (5.75 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01732299 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732299 , version 1

Cite

Aurélia Fairise. Valeur de l'IRM avec séquence de diffusion dans l'extension ostéo-médullaire des lymphomes Hodgkiniens et non Hodgkiniens agressifs : comparaison avec le Morpho-TEP et la biopsie osseuse. Sciences du Vivant [q-bio]. 2009. ⟨hal-01732299⟩
22 View
446 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More