Hyperfixations colorectales et anales en morpho-teps au 18F-FDG : confrontation aux données endoscopiques et anatomopathologiques - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2008

Colorectal and anal 18FD-FDG uptake in PET/CT : comparison with edoscopic and histopathologic findings

Hyperfixations colorectales et anales en morpho-teps au 18F-FDG : confrontation aux données endoscopiques et anatomopathologiques

Thomas Poisson

Abstract

Purpose : our aim was to identify the critena of visual and quantitative analysis of colorectal and anal uptake likely to predict their benign or malignant origin. Materials and methods : the reported database of 13400 patients who underwent whole-body [exponent 18]FDG PET/CT scans from January 2003 to October 2007 was reviewed. Three hundred and eighty two patients who presented at least one colorectal or anal site of FDG uptake were included. The PET/CT examinations were interpreted with regard to the location and visual characteristics of FDG uptake as well as semiquantitative SUV parameter and volume of FDG uptake. The irnaging resuts were compared with endoscopic and histopathologic data which were available for 113 patients and 131 lesions.Results : visual features discriminating significantly patients with neoplasm (precancerous lesion or cancer) from patients without were the uptake type (homogeneous or heterogeneous) and the presence or not of wall thickening or intraluminal mass. A significant difference of SUVmax and volume ofFDG uptake was found hetween the cases with neoplasm and the cases without.Conclusion : colorectal uptake characterization in PET/CT permits to support or to discard its neoplastic origin, to decrease the false positive rate and therefore to adequatly identify the patients to be investigated with colonoscopy.
La but de notre travail était d'identifier les critères d'analyse visuelle et quantitative des hyperfixations colorectales et anales susceptibles de prédire leur origine bénigne ou maligne. Matériels et méthodes : une base de données de 13400 patients ayant bénificié d'un TEP/TDM au[exposant 18]F-FDG de janvier 2003 octobre 2007 a été rétrospectivement analysée. 382 patients présentant au moins une hyperfixation colorectale ou anale interprétée comme suspecte de correspondre à une lésion néoplasique ont été inclus. Leur TEP/TDM a été relu en précisant la localisation et la sémiologie ainsiqu'en quantifiant la captation du FDG et le volume fonctionnel des hyperfixations. Les résultats d'imagerie ont été confrontés aux données endoscopiques et anatomopathologiques, disponibles pour 113 patients (soit 131 lésions).Résultats : les caractéristiques sémiologiques discriminant significativernent les patients présentant un néoplasme (lésion précancéreuse ou cancer) de ceux n'en présentant pas étaient le type de fixation (homogène ou hétérogène), la présence ou non d'un épaississement pariétal et celle d'une masse intraluminale. Une différence significative de SUVmax et de volune fonctionnel a été observée selonia présence ou non de néoplasme. Conclusion : la caractérisation des hyperfixations colorectales en TEP/TDM permet d'appuyer ou de discréditer leur origine néoplasique, de diminuer le taux de faux positifs, donc d'orienter efficacementvers la coloscopie.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2008_POISSON_THOMAS.pdf (11.64 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01732346 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732346 , version 1

Cite

Thomas Poisson. Hyperfixations colorectales et anales en morpho-teps au 18F-FDG : confrontation aux données endoscopiques et anatomopathologiques. Sciences du Vivant [q-bio]. 2008. ⟨hal-01732346⟩
24 View
1851 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More