Implantation d’œuvres d’art dans la ville : quels effets sur l’espace et dans le quotidien des habitants ? L’expérience des habitants pour questionner la démarche nancéienne d’installations artistiques. - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

Implantation d’œuvres d’art dans la ville : quels effets sur l’espace et dans le quotidien des habitants ? L’expérience des habitants pour questionner la démarche nancéienne d’installations artistiques.

Abstract

This thesis questions the display of works of art in public space from the point of view of the inhabitants. First, notions of street art, cultural policies in cities, and urban spaces will be discussed, both historically and scientifically, with the help from authors and actors in both fields (arts historians and artists, philosophers, sociologists, anthropologists…). This will help clarify and understand the field of action of this study: what are the artists looking for when “going out in the streets”? What kind of impressions does street art want or have to produce? What kind can it produce? How did the institutions, and more specifically the local authorities, handle this matter and why? What are the relations between a city and its inhabitants? What does “living in the city” mean and how is this experience built? The context of the study will be presented in a second part: the city of Nancy, its aspects and institutional characteristics, what the place of culture is amongst its policy, especially concerning its attractiveness. Finally we'll propose a short description of the recent project of setting up works of art in the public space (ADN). While recent, this approach is not a first, and many other local authorities have taken art to the streets, creating artistic walks whether in Nantes, Strasbourg or even Lyon. It seemed relevant then to put this approach into the perspective of the inhabitants and their relation to the public space they live in. The main gaol is to look at the intentions behind the project and the works already in place in the public space against their real impact on the inhabitants‟ everyday lives. That is why we asked several persons living in Nancy about their impressions concerning these new works while being in front of them. Results seem to indicate a discrepancy between the intentions and the actual experience of the project by the public. There is an gap between the intentions behind the project and the reception by the public eye, especially due to the lack of layout to guide them
Ce mémoire questionne la démarche d’implantation d’œuvres d’art du point de vue de l’habitant. Dans un premier temps, les notions d’art public, de politique culturelle des villes et d’espace urbain sont éclairées dans une double perspective historique et scientifique. Des auteurs et acteurs de différents champs sont convoqués : Historiens de l’art et artistes, philosophes, sociologues, anthropologues... Cette étape permet de comprendre et de délimiter plus clairement le champ d’action de l’étude : quelles sont les volontés des artistes quand ils « sortent dans la rue », quels effets l’art dans la rue veut, peut ou doit produire ? Comment les institutions et particulièrement les collectivités se sont-elles emparées de cette question et pourquoi ? Enfin quelles relations l’habitant entretien-t-il avec la ville ? Qu’est-ce que vivre en ville et comment la notion d’expérience se construit-elle ? La seconde partie est dédiée à la présentation du contexte de l’étude : la ville de Nancy, sa morphologie et ses caractéristiques institutionnelles, la place de la culture au sein de la politique de la ville, notamment du point de vue de son attractivité. Enfin une brève description du récent projet d’implantation d’œuvre d’art (ADN) dans l’espace public est proposée. Cette démarche récente de la ville n’est pas inédite, de nombreuses collectivités mettent de l’art dans la rue et proposent des parcours dans la ville : Nantes, Strasbourg, Lyon … Il semblait alors pertinent d’interroger cette démarche du point de vue de l’habitant, de son rapport à l’espace, qu’il vit, habite. La visée est de mettre en regard les intentions autour du projet d’installation artistique et des œuvres actuellement présentes dans l’espace public avec leurs effets réels dans le quotidien des habitants. Nous avons donc interrogé des habitants de la ville, in situ c’est-à-dire dans l’espace nancéien en délimitant un parcours comprenant différentes œuvres arrivées récemment dans la ville. Nos résultats semblent indiquer des écarts entre les intentions du projet et les effets de certaines installations sur l’espace et sur ceux qui le vivent, notamment par l’absence d’aménagements les accompagnants. Cette étude invite les porteurs de projet ou les collectivités à penser l’intervention artistique du point de vue de l’habitant dans son rapport quotidien et sensible à la ville
No file

Dates and versions

hal-01732403 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732403 , version 1

Intranet access

Cite

Aurore Brenet. Implantation d’œuvres d’art dans la ville : quels effets sur l’espace et dans le quotidien des habitants ? L’expérience des habitants pour questionner la démarche nancéienne d’installations artistiques.. Sociologie. 2017. ⟨hal-01732403⟩
113 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More