Choriorétinite à toxoplasma gondii: apport du western-blot et de la PCR dans le diagnostic biologique à propos de 84 cas - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2003

Toxoplasma gondii chorioretinitis : contribution of immunolblot and PCR in the biological diagnosis

Choriorétinite à toxoplasma gondii: apport du western-blot et de la PCR dans le diagnostic biologique à propos de 84 cas

Abstract

La toxoplasmose oculaire, première cause d'uvéite postérieure en Europe, concerne le plus souvent l' adulte jeune avec des IgG sériques anti-Toxoplasma gondii et des lésions de choriorétinite localisée. Les lésions oculaires peuvent être secondaires à une contamination congénitale comme acquise. La biologie peut apporter son aide dans les cas où le diagnostic ophtalmologique est incertain. Notre étude a porté sur la comparaison de 3 techniques différentes : l'ELISA, le Western-blot et la PCR. Nous avons étudié le sérum et l'humeur aqueuse de chacun des patients d'une population témoin de sujets indemnes de toxoplasmose oculaire et d'une population de sujets présentant une choriorétinite toxoplasmique. L' analyse des résultats nous a permis de démontrer que tout l'intérêt de la biologie résulte de l'association de l'ELISA et de la PCR nous permettant de conclure à une choriorétinite toxoplasmique dans 86 % des cas.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2003_ROCH_DERIES_FLORENCE.pdf (18.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01734109 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734109 , version 1

Cite

Florence Roch-Deries. Choriorétinite à toxoplasma gondii: apport du western-blot et de la PCR dans le diagnostic biologique à propos de 84 cas. Sciences du Vivant [q-bio]. 2003. ⟨hal-01734109⟩
60 View
11 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More