Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Etude en spectroscopie rmn 31p de la myopathie hypothyroidienne

Résumé : Dans une étude spectroscopique 31P-RMN, nous avons étudié, in vivo, le muscle strié squelettique de 4 groupes de rats : 3 groupes de 12 rats rendus hypothyroidiens par l'administration de propylthiouracile pendant respectivement 2, 4 et 6 semaines et 1 groupe de rats témoins, indemnes de toute endocrinopathie.Au repos, les rats hypothyroidiens présentaient une acidose musculaire plus prononcée. A l'effort, nous constations chez les rats intoxiqués, une consommation sensiblement supérieure de phosphocréatine et vraisemblablement d'ATP, ainsi que la production de phosphodiesters de signification encore hypothétique. Lors de la récupération, la régénération de la phosphocréatine était considérablement ralentie par rapport au groupe témoin. L'ensemble de ces constatations fait évoquer une altération des phosphorylations oxydatives, ce qui nous incite à considérer la myopathie hypothyroidienne comme une myopathie mitochondriale acquise,d'installation précoce, puisque nous observons les principaux stigmatesspectroscopiques dès 2 semaines d'intoxication par l'antithyroidien de synthése.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [82 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01738870
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Tuesday, March 20, 2018 - 5:31:09 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:37:43 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 11, 2018 - 8:37:07 PM

File

SCDMED_T_1990_KLEIN_MARC.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01738870, version 1

Citation

Marc Klein. Etude en spectroscopie rmn 31p de la myopathie hypothyroidienne. Sciences du Vivant [q-bio]. 1990. ⟨hal-01738870⟩

Share

Metrics

Record views

21

Files downloads

784