Apparatgeist - Université de Lorraine Access content directly
Dictionary Entry Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics Year : 2018

Apparatgeist

Angeliki Monnier

Abstract

Le néologisme Apparatgeist a été forgé en 1999 par James E. Katz et Mark A. Aakhus, chercheurs – à l’époque – à l’université Rutgers (État du New Jersey) aux États-Unis. À l’instar du Zeitgeist, « l’esprit du temps », le concept prône l’existence d’un « esprit de la machine » qui marquerait de manière transcendante les usages des objets techniques de communication, en particulier ceux des dispositifs personnels et mobiles auxquels il se réfère principalement. Néanmoins, contrairement à ce qu’une première compréhension du terme pourrait sous-entendre, l’Apparatgeist récuse le déterminisme technologique. Bien au contraire, l’Apparatgeist serait porteur d’une « logique » sociétale, celle de l’envie universelle de communication, que les auteurs appellent le « contact perpétuel » (perpetual contact). La logique communicationnelle du contact perpétuel précède les appareils, mais s’exprime à travers la technologie. Elle sous-tend les jugements des personnes à propos de la valeur et de l’utilité des objets techniques de communication, ainsi que les prédictions des producteurs de ceux-ci (Katz, Aakhus, 2002). Elle façonne ainsi le lien (réel et/ou imaginaire) qui se trouve au cœur du processus de la construction des publics.
Fichier principal
Vignette du fichier
apparatgeist.pdf (250.1 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01778163 , version 1 (25-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01778163 , version 1

Cite

Angeliki Monnier. Apparatgeist. 2018, pp.[En ligne]. ⟨hal-01778163⟩
59 View
48 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More