Apparatgeist

Résumé : Le néologisme Apparatgeist a été forgé en 1999 par James E. Katz et Mark A. Aakhus, chercheurs – à l’époque – à l’université Rutgers (État du New Jersey) aux États-Unis. À l’instar du Zeitgeist, « l’esprit du temps », le concept prône l’existence d’un « esprit de la machine » qui marquerait de manière transcendante les usages des objets techniques de communication, en particulier ceux des dispositifs personnels et mobiles auxquels il se réfère principalement. Néanmoins, contrairement à ce qu’une première compréhension du terme pourrait sous-entendre, l’Apparatgeist récuse le déterminisme technologique. Bien au contraire, l’Apparatgeist serait porteur d’une « logique » sociétale, celle de l’envie universelle de communication, que les auteurs appellent le « contact perpétuel » (perpetual contact). La logique communicationnelle du contact perpétuel précède les appareils, mais s’exprime à travers la technologie. Elle sous-tend les jugements des personnes à propos de la valeur et de l’utilité des objets techniques de communication, ainsi que les prédictions des producteurs de ceux-ci (Katz, Aakhus, 2002). Elle façonne ainsi le lien (réel et/ou imaginaire) qui se trouve au cœur du processus de la construction des publics.
Document type :
Other publications (3)
Complete list of metadatas

Cited literature [22 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01778163
Contributor : Rudy Hahusseau <>
Submitted on : Wednesday, April 25, 2018 - 2:35:54 PM
Last modification on : Wednesday, October 16, 2019 - 1:28:56 AM
Long-term archiving on: Tuesday, September 25, 2018 - 7:39:18 AM

File

apparatgeist.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-01778163, version 1

Citation

Angeliki Koukoutsaki-Monnier. Apparatgeist. 2018, http://publictionnaire.huma-num.fr/notice/apparatgeist/. ⟨hal-01778163⟩

Share

Metrics

Record views

72

Files downloads

36