Les représentations eucharistiques dans les sceaux : approche iconographique

Résumé : Les sceaux, sources de l'histoire médiévale en Champagne Actes des tables rondes de la Société française d'héraldique et de sigillographie (Troyes, 2003-Reims, 2004) sous la direction de Jean-Luc Chassel, Paris, 2007 XVII Les représentations eucharistiques dans les sceaux : approche iconographique JEAN-LUC LIEZ Et verbum caro factum est Jean, I-14 Lors de la préparation de l'exposition Sceaux et usages de sceaux. Images de la Champagne médiévale, les organisateurs ont été frappés par la fréquence relative des scènes eucharistiques figurant sur des gravures utilisées au XIII e siècle. L'idée est donc venue d'expliquer le choix qui conduisit les sigillants à retenir ces images pour caractériser leur sceau et éclairer les événements historiques pouvant expliquer une telle vogue. Si l'ouvrage d'Henri de Lubac s'attache à étudier le thème d'un point de vue historique 1 , la bibliographie intéressant son traitement artistique s'avère relativement mince. À notre connaissance, un seul ouvrage, celui de Maurice Vloberg, est consacré aux représentations eucharistiques dans l'art 2. Il faut ajouter l'article de l'abbé Cerf consacré au même sujet dans l'ancienne province de Champagne 3. En 2005, les commissaires de l'exposition Mysterium. L'Eucaristia nei capolavori dell'arte europea dont rend compte un superbe catalogue, replacent les oeuvres du Frioul dans le contexte de la production européenne consacrée au sujet 4. Pourtant, malgré le grand nombre d'oeuvres sélectionnées, les sceaux demeurent absents de ce corpus. Parmi les ouvrages généraux qui abordent les représentations sigillées, on ne saurait oublier le gros livre de Germain Demay consacré au costume médiéval dans les sceaux où quelques pages illustrent notre propos sous diverses rubriques 5. Nous tenterons donc d'étudier ce thème à travers une sélection d'une quinzaine de sceaux du nord-est de la France, dont les titulaires, à l'exception du sceau d'une maison de Trinitaires, étaient tous prêtres 6. L'Eucharistie, et la valeur que lui donna l'Église, furent révélatrices de la difficulté de faire admettre un dogme face aux critiques des hérétiques tout autant qu'à des clercs qui apportaient des arguments contredisant ceux pourtant défendus par le clergé. Il fallut près de cinq cents ans pour faire reconnaître progressivement cette dévotion. Pour autant, le concile de Trente dut, au milieu du XVII e siècle encore, défendre le dogme devant les arguments des Réformés. Les artistes de la Contre-Réforme surent mettre ce mystère en image, comme dans la Communion de saint Bonaventure, tableau dû à l'atelier d'Antoine Van Dyck 7. Au IX e siècle, Hincmar († 882), nouvel archevêque de Reims après la déposition d'Ebon en 845, décida de reprendre l'évangélisation de son diocèse et engagea une polémique contre Jean Scot Erigène (IX e siècle) qui soutenait la théorie de Ratramne de Corbie (†868) 8. Ce dernier contestait la présence réelle du Christ au moment de l'Eucharistie qui, selon lui, était purement symbolique. L'archevêque parvint à faire condamner la position du théologien et à faire censurer son ouvrage De divisione naturae par le pape Nicolas I er (858-867) 9. Quelques années auparavant,
Mots-clés : sceau eucharistie Champagne
Document type :
Book section
Complete list of metadatas

Cited literature [6 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01778501
Contributor : Jean-Luc Liez <>
Submitted on : Wednesday, April 25, 2018 - 5:14:26 PM
Last modification on : Saturday, April 28, 2018 - 1:20:30 AM
Long-term archiving on : Tuesday, September 25, 2018 - 7:27:25 AM

File

17-Liez.Eucharis.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01778501, version 1

Collections

Citation

Jean-Luc Liez. Les représentations eucharistiques dans les sceaux : approche iconographique. Les sceaux sources de l'histoire médiévale en Champagne, pp.139-144, 2007, 1158-3355. ⟨hal-01778501⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

38