Les mains au service de la pensée et de l’oralité : une nouvelle perspective dans la rééducation des troubles de l’oralité alimentaire : présentation de l’évolution d’un enfant de 3 ans et 1 mois - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2015

Les mains au service de la pensée et de l’oralité : une nouvelle perspective dans la rééducation des troubles de l’oralité alimentaire : présentation de l’évolution d’un enfant de 3 ans et 1 mois

Abstract

Orality disorders can have differents origins but are still suffering source for the child and his entourage. The mouth, center of this disorder is not used like a tests space allowing to the child to discover his environment. Thenceforth, because of the close link between the mouth and the hands in the sensori-motor development of the child, and in his world discover, we think it could be interesting to study efficiency of a remedial approach based on feed exploration by the hands. The child’s cognitive developmental processes would be the basis of the rehabilitation of orality disorders. This speech and language therapy approach is based on the PREL methodology (Premiers Raisonnements et Emergence du langage), developped by the research group Cogi’Act. We also have made the assumption that this work by the hands and the “ajustement protologique et langagier” of the speech therapist could decrease the selective eating disorder and develop the chewing and orofacial praxis. The study has been driving on a single case, a little girl of 3 years old. We analysed and compared data from initial and final results, thereby we were be able to put in perspective the results of oral aspects and cognitive development. Those findings were complemented by clinical observations data collected during meals and during the sixteen rehabilitation sessions. The results of this study seems to be promising, with a positive evolution of the selective eating disorder and a significant chewing increase. By offering a “ajustement protologique et langagier”, the speech therapist allows the child to access to a space where the action on the feed-object leads to the construction of invariants and to the apprehension of a beginning causal relationship. Understand that he is «responsible» in his hands, could allow the child to become « responsible» in her mouth.
Les troubles de l’oralité alimentaire peuvent avoir diverses origines mais sont toujours source de souffrance pour l’enfant et son entourage. La bouche, au centre de cette oralité perturbée, n’est alors pas investie comme un espace d’expérimentations permettant à l’enfant de découvrir son environnement. Dès lors, au regard du lien étroit existant entre la bouche et les mains dans le développement sensori-moteur de l’enfant et dans sa découverte du monde, il nous a semblé intéressant d’étudier l’efficacité d’une approche rééducative basée sur l’exploration des aliments par les mains. Les processus du développement pré-logique de l’enfant serviraient ainsi de base à la rééducation des troubles de l’oralité alimentaire. Cette démarche orthophonique s’appuie sur la méthodologie PREL (Premiers Raisonnements et Emergence du Langage), développée par le groupe de recherche Cogi’Act. Nous avons ainsi fait l’hypothèse que ce travail par les mains et l’ajustement protologique et langagier de l’orthophoniste permettraient une diminution de l’hypersélectivité alimentaire, ainsi qu’une évolution de la mastication et des praxies bucco-faciales. L’étude a été menée sur un cas unique d’une petite fille âgée de 3 ans. Nous avons analysé et comparé les données afférentes aux bilans initiaux et finaux, et ainsi pu mettre en perspective les résultats des versants oralité et développement cognitif. Ces conclusions ont été complétées par des données d’observations cliniques recueillies en situation de repas et lors des seize séances de rééducation. Les résultats de cette étude semblent prometteurs, avec une évolution positive de l’hypersélectivité alimentaire et une nette progression de la mastication. En proposant un ajustement protologique et langagier, l’orthophoniste permet à l’enfant d’accéder à un espace où l’action sur l’objet-aliment mène à la construction d’invariants et à l’appréhension d’un début de causalité. Comprendre qu’il est « cause de » dans ses mains, permettrait à l’enfant de devenir « cause de » dans sa bouche.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MORT_2015_PLEAU_SARAH.pdf (2.26 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01832817 , version 1 (09-07-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01832817 , version 1

Intranet access

Cite

Sarah Pléau. Les mains au service de la pensée et de l’oralité : une nouvelle perspective dans la rééducation des troubles de l’oralité alimentaire : présentation de l’évolution d’un enfant de 3 ans et 1 mois. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨hal-01832817⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
505 View
1433 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More