Long term impacts of forest management on forest ecosystem : the case of “quart de reserve” in northeastern France - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Long term impacts of forest management on forest ecosystem : the case of “quart de reserve” in northeastern France

Impacts à long terme de la gestion forestière sur l’écosystème forestier : le cas du “Quart de réserve” dans le Nord-Est de la France

Abstract

Nowadays, fossil energy depletion and global warming get our society on the way to renewable energetic strategies: one of these is forest biomass. In north-eastern France, most of the communal forests were divided into two parts during the 18th and 19th century. One called “coupes affouagères” (CA), was devoted to firewood production. The other one, called “quart de réserve” (QR) was kept as a wood reserve. Using this opportunity, we tested the hypothesis that: higher and more regular biomass removals in CA made long term differences (1740- 2014) with QR in forest ecosystem properties. To observe differences, we studied stand structure, vegetal communities and soil organic matter. Results show relatively less pronounced effects of the former silvicultural treatment. There is a difference in soil fertility between the two treatments with a loss of organic matter in CA. We observe a trend in “coupes affouagères” to be colonizing by plant species of disturbed habitats. And stand structure tends to have slightly more very large wood in the QR. To conclude, an increase in demand for wood energy should be accompanied by recommendations for preserving mineral and organic forest soil fertility.
De nos jours, l’épuisement des énergies fossiles et le réchauffement climatique ont amené notre société à utiliser des énergies renouvelables : l’une d’entre elle est la biomasse forestière. Dans le Nord-Est de la France, la plupart des forêts communales ont été divisées en deux parties pendant le 18ème et le 19ème siècle. L’une d’elle nommée « coupes affouagères »(CA), été dévolue à la production de bois de chauffage. La seconde, appelée « quart de réserve »(QR) été maintenue en tant que réserve de bois. Face à cette opportunité, nous avons testé l’hypothèse suivante : des prélèvements réguliers et intenses de biomasse dans les coupes affouagères ont provoqué sur le long terme (1740-2014) des différences avec le quart de réserve pour certaines propriétés de l’écosystème forestier. Pour observer ces différences, nous avons étudié la structure du peuplement, les communautés végétales et la matière organique du sol. L’ensemble des résultats montrent des effets peu prononcés selon l’ancien traitement sylvicole. Il existe une différence dans la composition du sol entre les deux traitements. Nous observons une tendance dans les anciennes coupes à être colonisées par des espèces de milieux perturbés. Et les peuplements forestiers ont tendance à avoir légèrement plus de très gros bois dans leur quart de réserve. Pour conclure, la demande croissante en bois énergie devrait être accompagnée de recommandations pour préserver la fertilité minérale et organique des sols.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUS_M_2014_VAUCHELET_CAMILLE.pdf (2.07 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01837055 , version 1 (12-07-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01837055 , version 1

Intranet access

Cite

Camille Vauchelet. Long term impacts of forest management on forest ecosystem : the case of “quart de reserve” in northeastern France. Environmental Sciences. 2014. ⟨hal-01837055⟩
56 View
61 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More