La performativité du corps chez Deborah de Robertis. Ambivalences dans les espaces visuels du féminisme contemporain - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Genre, sexualité & société Year : 2018

Deborah de Robertis’ body performativity. Ambivalence in the visual spaces of contemporary feminism

La performativité du corps chez Deborah de Robertis. Ambivalences dans les espaces visuels du féminisme contemporain

Luc Schicharin
  • Function : Author
  • PersonId : 786436
  • IdRef : 191874280

Abstract

This article focuses on the performances of Deborah De Robertis who invests the visual space of the museum in order to criticize the sexist discourses of the art world that sexualize the female body in collections and current exhibitions. Our article aims to analyze the power relations the artist establishes with artistic institutions; it tries to understand how the artistic exhibition of her body/sex challenges the sexual passivity of women within artistic representation. We will also demonstrate that De Robertis’ performances make sense in relation to the corporeal practices of feminist art introduced in the 1960s, while recalling that this work adopts a contemporary posture that borrows its aesthetics from the contemporary feminist activism of Femen. Finally, we proceed to a critical examination of the aesthetics we have described as « Femen-ist » and which seem to us to be a source of ambivalences in the work of De Robertis because of the fascination she exercises on the media.
Cet article s’intéresse aux performances de Deborah De Robertis qui investissent l’espace visuel du musée afin de critiquer les discours sexistes du monde de l’art qui sexualisent le corps féminin dans les collections et les expositions actuelles. Notre exposé se donne pour objectif d’analyser les rapports de force que l’artiste instaure avec les institutions artistiques ; il tente d’établir en quoi l’exposition artistique de son corps/de son sexe permet de venir contester la passivité sexuelle des femmes dans les représentations artistiques. Nous démontrerons également que les performances de De Robertis s’inscrivent à la suite des pratiques corporelles de l’art féministe initiées dans les années 1960, tout en rappelant que ces travaux adoptent une posture contemporaine qui emprunte son esthétique aux militantismes contemporains des Femen. Nous procèderons par ailleurs, et pour finir, à un examen critique de cette esthétique que nous avons qualifié de « Femen-iste » et qui nous semble être source d’ambivalences dans l’œuvre de De Robertis du fait de la fascination qu’elle exerce sur les médias.

Dates and versions

hal-01971873 , version 1 (07-01-2019)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Luc Schicharin. La performativité du corps chez Deborah de Robertis. Ambivalences dans les espaces visuels du féminisme contemporain. Genre, sexualité & société, 2018, Hors-série n°3, ⟨10.4000/gss.4522⟩. ⟨hal-01971873⟩
186 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More