Étude comparative des méthodes de détection des adénovirus infectieux aux stades précoces de l’infection - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2014

A comparative study of infectious adenovirus detection methods at early stages of the viral Infection

Étude comparative des méthodes de détection des adénovirus infectieux aux stades précoces de l’infection

Abstract

Adenoviruses belong to the group of the pathogenic enteric viruses and are most commonly found in aquatic environments. Adenoviruses are responsible for wide range of diseases, including respiratory infections, conjunctivitis and gastroenteritis. In this study we aimed to asses and to compare different cell culture based methods of detection of infectious adenoviruses. Two different in situ methods have been analysed: the detection of the viral protein hexon by immunostaining and the detection of the hexon mRNA using the molecular beacon. The third method is the ICC-PCR based on the real time PCR quantification of the viral genome in the infected cell. The comparison of the methods is based on the sensitivity and the rapidity of the detection. The PCR and the immunofluorescence methods applied to the epifluorescence microscopy led to the detection of the adenoviral infection as early as 14h post-infection.
Les adénovirus sont des virus entériques pathogènes fréquemment retrouvés dans le milieu hydrique. Ils sont impliqués dans plusieurs types de maladie, telles que des infections respiratoires, des conjonctivites et des gastroentérites. Cette étude visait à mettre en place et comparer différentes méthodes de détection des adénovirus infectieux qui sont basées sur la culture cellulaire. Deux méthodes in situ ont été mises en oeuvre, la détection de la protéine virale d’hexon par immunomarquage et la détection des ARNm du gène de l’hexon grâce à une sonde molecular beacon. La troisième méthode est l’ICC-PCR qui consiste à quantifier par PCR en temps réel le génome viral contenu dans les cellules infectées. La comparaison des méthodes à été basée sur la sensibilité et le délai de réponse. Les méthodes de PCR et d’immunofluorescence associée à la microscopie ont permis de détecter la présence d’adénovirus infectieux dès 14h après infection.
No file

Dates and versions

hal-02096829 , version 1 (11-04-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02096829 , version 1

Intranet access

Cite

Marius Colin. Étude comparative des méthodes de détection des adénovirus infectieux aux stades précoces de l’infection. Microbiologie et Parasitologie. 2014. ⟨hal-02096829⟩
87 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More