Tarifs discriminants et monopoles de l’eau potable : une analyse de la réaction des consommateurs face aux distorsions du signal-prix

Résumé : L’approche des tarifs de l’eau potable en France a changé depuis 2010, puisque les collectivités peuvent recourir à des tarifs progressifs croissants par blocs. Ces tarifs, bien qu’initialement conçus comme des solutions de second rang aux pertes sèches du monopole, se révèlent complexes à mettre en œuvre pour satisfaire d’autres objectifs. La réaction sous-optimale des consommateurs au signal-prix et les problématiques de redistribution questionnent l’efficacité du mécanisme. Cette contribution analyse théoriquement les propriétés d’un tarif progressif, puis évalue empiriquement la réaction des consommateurs au signal-prix à partir d’une expérience naturelle menée à Dunkerque. Les résultats indiquent une bonne réaction au prix marginal des consommateurs situés dans les tranches extrêmes, tout en questionnant l’équité d’un mécanisme fortement distorsif.
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02110725
Contributor : Alexandre Mayol <>
Submitted on : Thursday, April 25, 2019 - 3:17:58 PM
Last modification on : Friday, April 26, 2019 - 1:36:04 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02110725, version 1

Citation

Alexandre Mayol, Simon Porcher. Tarifs discriminants et monopoles de l’eau potable : une analyse de la réaction des consommateurs face aux distorsions du signal-prix. Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2019. ⟨hal-02110725⟩

Share

Metrics

Record views

35