Un été à t'attendre

Résumé : « Si j’étais un peu plus patiente, je pourrais être une fille parfaite. J’attendrais que tu répondes à mes mails et si tu ne le faisais pas, ça n’aurait pas d’importance puisque je n’aurais pas de doute sur le fait que tu m’aimes. Pendant que tu ne répondrais pas à mes mails, je me roulerais dans l’indifférence alanguie des fins d’après-midi, j’écouterais la pluie d’été laver les rues, j’ouvrirais grand les fenêtres pour respirer l’odeur de la rue mouillée. » Elle l’attend et elle lui écrit. Elle lui écrit qu’elle l’attend, qu’elle attend qu’il lui écrive. Dans Paris déserté par l’été, elle enfile les mails, raconte sa mère, sa soeur, l’enfant, toute la famille Ricoré. Marie-Aimée Lebreton nous donne ce que nous attendions depuis que ce média a envahi notre quotidien, le premier roman par mail, dans la pure tradition du roman épistolaire, même si elle convoque au passage Spinoza et la Nouvelle star. Pour mieux nous dire ce qu’on vit quand on aime, et taire ce qu’on souffre.
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02355236
Contributor : Julien Recouvreur <>
Submitted on : Friday, November 8, 2019 - 10:48:35 AM
Last modification on : Saturday, November 9, 2019 - 1:47:33 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02355236, version 1

Citation

Marie-Aimée Lebreton. Un été à t'attendre. ⟨Au pont 9⟩, 2019, 9791096310326. ⟨hal-02355236⟩

Share

Metrics

Record views

5