Magnetotelluric study of the Remiremont-Epinal-Rambervillers zone of migrating seismicity, Vosges (France) - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Bulletin de la Société Géologique de France Year : 2012

Magnetotelluric study of the Remiremont-Epinal-Rambervillers zone of migrating seismicity, Vosges (France)

Etude magnétotellurique des zones de migration de sismicité de Remiremont-Epinal-Rambervillers, Vosges (France)

Abstract

The magnetotelluric method has been used to image the deep electrical structure of the Remiremont-Epinal-Rambervillers region in the French Vosges Massif, which has presented a significant seismic activity in the past decades. Several earthquakes of moderate magnitude (up to 5.1) occurred in this area with a systematic migration along a nearly N-S direction. Inversion of the magnetotelluric data reveals zones of high electrical conductivity. A large conductive body presents a significative spatial correlation with the region that was most recently affected by earthquakes. This conductive body is interpreted as a consequence of the presence of a fluid filled basement fault network in proximity to the zone affected by the last seismic crisis, where fluid pressure diffusion takes place for several years after the main shock and participates in maintaining a microseismic activity.
La méthode magnétotellurique a été utilisée pour imager la structure électrique profonde de la région de Re-miremont-Epinal-Rambervillers dans les Vosges, où a été enregistrée une importante activité sismique pendant les trois dernières décennies. Plusieurs séismes de magnitude modérée (jusqu'à 5.1) ont eu lieu dans cette région avec une migration systématique des événements sismiques le long d'un axe orienté environ Nord-Sud. L'inversion des données ma-gnétotelluriques révèle plusieurs zones de conductivité électrique élevée. Un corps électriquement conducteur de grande extension présente une corrélation spatiale significative avec la région affectée par les tremblements de terre les plus ré-cents. Ce corps conducteur est interprété comme la signature électrique de la présence d'un réseau de fractures saturé de fluides conducteurs, à proximité de la zone affectée par cette dernière crise sismique, et où la diffusion de la pression de fluide prend place pendant plusieurs années après le choc principal et participe ainsi au maintien d'une activité microsismique.
Fichier principal
Vignette du fichier
Bourlange_etal_2012.pdf (3.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02457836 , version 1 (28-01-2020)

Licence

Identifiers

Cite

Sylvain Bourlange, Mahmoud Mekkawi, Marianne Conin, Pierre-André Schnegg. Magnetotelluric study of the Remiremont-Epinal-Rambervillers zone of migrating seismicity, Vosges (France). Bulletin de la Société Géologique de France, 2012, ⟨10.2113/gssgfbull.183.5.461⟩. ⟨hal-02457836⟩
37 View
124 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More