Parcours en ligne d'internautes africaines francophones : une (bio) médicalisation de la reproduction ? - Université de Lorraine Access content directly
Conference Papers Year : 2016

Parcours en ligne d'internautes africaines francophones : une (bio) médicalisation de la reproduction ?

Emmanuelle Simon

Abstract

Le développement de technologies d'assistance médicale à la procréation (AMP) comme la prise en charge médicamenteuse de l'impuissance masculine par la mise sur le marché du Viagra, la construction du syndrome de trouble du déficit d'attention avec hyperactivité (TDAH), ou encore le développement de la chirurgie esthétique concourent, d'après de nombreux sociologues critiques (Conrad, Leiter, 2004, Clarke, et. al. 2010) à l'extension du domaine de la médecine. Cette extension à toute une série de problèmes sociaux initialement placés sous d'autres « juridictions » (famille, religion, loi, etc.) et la place croissante que joue la médecine dans la vie quotidienne des gens sont désignés dans la littérature comme relevant d'un processus de médicalisation (Zola, 1972, Conrad, 2005). Selon Clarke et. al., l'AMP telle qu'elle se développe aux USA s'inscrit plus précisément dans un mouvement de « technoscientization » (mouvement qui tend à placer les biotechnologies au coeur des savoirs et des pratiques médicales) qui constitue une forme nouvelle de médicalisation 1 des sociétés (Clarke, et. al. 2010). Ces analyses développées à partir de terrains occidentaux restent-elles pertinentes dans d'autres contextes ? En quoi peuvent-elles éclairer les pratiques et représentations de l'AMP telles qu'elles se développent aujourd'hui en Afrique francophone ? Tenant compte du fait que la transformation de l'information de santé via l'internet serait un autre aspect caractéristique du mouvement contemporain de médicalisation (Clarke, et. al., 2010), ce chapitre entend répondre à cette question en interrogeant à partir de l'espace numérique un moment particulier du « cycle de vie » 2 de cet objet * Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication, Centre de recherche sur les médiations, Université de Lorraine. 1 De nombreux auteurs opèrent une distinction entre médicalisation et biomédicalisation. La médicalisation est rapportée à la modernité quand la biomédicalisation l'est aux sociétés contemporaines. Dans ce texte, j'utilise le terme médicalisation de manière générique. 2 Cette notion est empruntée à l'anthropologie du médicament. Il s'agit des différents moments de la biographie du médicament :
Fichier principal
Vignette du fichier
Parcours_en_ligne_dinternautes_africaine.pdf (246.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-02862427 , version 1 (09-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02862427 , version 1

Cite

Emmanuelle Simon. Parcours en ligne d'internautes africaines francophones : une (bio) médicalisation de la reproduction ?. Colloque Technologies de la procréation et mondialisation. Dispositifs, savoirs, expériences en Afrique sub-saharienne, Centre de recherche sur les médiations (Crem, Université de Lorraine); Centre population et développement (Ceped); Institut national d'études démographiques (Ined); Les Afriques dans le monde (Lam); Centre d'études des mondes africains (Cemaf), Dec 2013, Paris, France. pp.91-108. ⟨hal-02862427⟩
434 View
82 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More