Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications (Book Review)

« Anne-Marie Gresser: 'Seul le mensonge est distrayant.' La littérature suisse-allemande d’aujourd’hui », Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2009

Résumé : Anne-Marie Gresser, « Seul le mensonge est distrayant » La littérature suisse-allemande d'aujourd'hui, Villeneuve d'Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2009, 214 p. En invitant à un « voyage » (p. 14) à travers la littérature suisse-allemande d'aujourd'hui, Anne-Marie Gresser fait oeuvre novatrice dans la mesure où elle présente en français et à un public francophone une littérature très récente, qui n'a guère encore eu le temps de franchir la frontière pour arriver sur la scène littéraire française. Pour mener à bien une telle entreprise, Anne-Marie Gresser a nécessairement dû faire un choix 1 , et le sien relève, de son propre aveu, « de la rencontre et non du système » (p. 13). On peut donc difficilement lui faire grief d'avoir écarté par exemple Peter Stamm ou Matthias Zschokke pour les « jeunes », Urs Widmer (simplement mentionné en note) ou Peter Bichsel pour la génération précédente. En effet, Gresser ne se limite pas aux écrivains qui se sont révélés au cours des dernières années, mais présente aussi Hugo Loetscher, Adolf Muschg et Paul Nizon, dirigeant alors son attention sur leur production (plus ou moins) récente-ce qui est tout à fait défendable puisque ces oeuvres font partie intégrante du « paysage littéraire » contemporain, Gresser tentant précisément de montrer de quelle manière elles s'inscrivent dans certaines tendances actuelles. Dans une (petite) deuxième partie intitulée Perspectives, Gresser propose moins une synthèse des chapitres précédents centrés sur les différents auteurs qu'une série d'études thématiques sur des éléments géographiques (le motif du lac ; la villégiature de Sils Maria) et temporels (la perspective apocalyptique), censés relever spécifiquement de la littérature suisse-allemande. Les auteurs contemporains précédemment mentionnés sont présents dans cette partie, sans occuper cependant toujours le devant de la scène : dans le chapitre consacré à Sils Maria, Anne-Marie Gresser évoque certes Schwarzenbach, mais s'étend davantage sur Nietzsche et Thomas Mann (dont elle est spécialiste). Dans le chapitre Apocalypse en Suisse, elle accorde beaucoup de place à une oeuvre de Franz Hohler, Reconquête / Rückeroberung, parue en 1982. Les auteurs présentés par Gresser ne sont délibérément pas classés, notamment parce que l'objet du livre est une « littérature mobile, récente » (p. 14), non encore « fixée », par rapport à laquelle nous n'avons pas encore le recul nécessaire pour en discerner très clairement les lignes de force. Mais cette Unübersichtlichkeit résulte également de la nature, dont l'auteur choisit souvent une oeuvre considérée comme représentative, renvoyant à l'occasion à d'autres textes pour compléter son portrait.
Document type :
Other publications (2)
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02919086
Contributor : Konrad Harrer <>
Submitted on : Friday, October 23, 2020 - 11:50:45 AM
Last modification on : Saturday, October 24, 2020 - 8:42:49 AM
Long-term archiving on: : Sunday, January 24, 2021 - 6:30:09 PM

File

Note de lecture sur Anne-Marie...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02919086, version 1

Collections

Citation

Konrad Harrer. « Anne-Marie Gresser: 'Seul le mensonge est distrayant.' La littérature suisse-allemande d’aujourd’hui », Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2009. 2011, p. 193-196. ⟨hal-02919086⟩

Share

Metrics

Record views

38

Files downloads

23