Skip to Main content Skip to Navigation
Book section

Remarques sur les graphies et la langue des papyrus de Corinne

Abstract : 0. Longtemps, pour les Modernes, Corinne n'a guère été qu'un nom, celui d'une poétesse des 6e-5e s., à qui on pouvait attribuer, sur la foi des citations d'auteurs anciens, une tren¬taine de vers plus ou moins bien conservés (et donc compré¬hen¬sibles) et une quinzaine de syntag¬mes ou de vocables. La découverte du papyrus de Berlin et sa pre¬mière publication par Schu¬bart et Wila¬mo¬witz en 1907, puis celles d'Oxyrhynchos sont venues bouleverser la situation : on y lisait un texte aux graphies très évo¬luées, correspondant (très approxi¬mative¬ment ) à celles des inscrip¬tions béotiennes de la fin de la pério¬de dia¬lectale (i.e. 2e moitié du 3e s. - 1ère moitié du 2e s.). Dès lors la ques¬tion de la date du floruit de l'auteur a été posée : Corin¬ne a été située tantôt fin 6e s. - début 5e s. conformé¬ment à la tradition, tantôt au 3e s., en raison des gra¬phies des papyrus, les deux data¬tions étant défen¬dues avec des argu¬ments souvent plus subjec¬tifs qu'objectifs (et au final assez facile¬ment réversibles !). Or, par la (toute) relative ampleur du texte qu'ils procurent, les papyrus ont faussé l'approche de l'oeuvre de Corinne en focalisant l'attention des chercheurs et, corrélativement, en marginalisant les manuscrits : que valent en effet une trentaine de vers, coupés de tout contexte, face à plus de 260 vers, dont trois passages suivis de 10 à 35 vers assez bien, voire bien conservés (cf. infra § 1.1 ~ 1.2) ? Beaucoup ont dès lors considéré que le texte de Corinne était "gravé dans le marbre" et personne n'a posé clairement la question de la valeur philologique intrinsèque de ces papyrus, alors qu'on connaît le principe de précau¬tion testis unus, testis nullus (ou en termes plus philologiques, lectio una, lectio nulla) . Il m'a donc paru néces¬saire de reprendre l'en¬semble du dossier, en tenant compte de la mise à jour des données épi¬graphi¬ques , mais aussi de l'ensemble des documents disponibles. …/… (63 pages) Plan suivi 1. Les données antiques sur Corinne 1.1. Données textuelles 1.2. Autres données 2. La question de la date de Corinne 2.1. Historique de la question 2.2. Les arguments utilisés pour une date tardive 2.3. Remarques 2.4. Nécessité de reprendre le dossier 3. Analyse critique des données disponibles 3.1. Les données textuelles 3.2. Nouvelles données iconographiques 4. Conclusion générale
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02978426
Contributor : Guy Vottéro <>
Submitted on : Monday, October 26, 2020 - 2:19:38 PM
Last modification on : Tuesday, October 27, 2020 - 3:29:37 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02978426, version 1

Collections

Citation

Guy Vottéro. Remarques sur les graphies et la langue des papyrus de Corinne. Cl. Brixhe, G. Vottéro. Folia Graeca in honorem Edouard Will / Linguistica, ADRA, pp.97-159, 2012. ⟨hal-02978426⟩

Share

Metrics

Record views

7