HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Book section

Les Mandarins, les clés pour se dire

Résumé : Les Mandarins ont été qualifiés dès leur sortie en 1954 de « roman à clés » : derrière les personnages d’intellectuels aux prises avec les questionnements politiques de l’après-guerre, certains lecteurs ont cru voir Beauvoir, Sartre et Camus. Au-delà de ces clés éventuelles, le roman met en scène des personnages d’écrivains qui permettent à Simone de Beauvoir d’exprimer non seulement ses réflexions sur l’écriture et la littérature mais également d’interroger la tentation de l’autobiographie et des mémoires. Cette interrogation est à replacer dans la chronologie de l’œuvre de Beauvoir où ce roman précède les Mémoires d’une jeune fille rangée, premier volume de ses mémoires. Ainsi cette étude montrera comment ce roman, à travers ces écrivains fictifs, assure la transition entre l’écriture romanesque et l’écriture autobiographique, en permettant à Beauvoir de « mûrir », sur le mode romanesque, son projet autobiographique.
Document type :
Book section
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02981644
Contributor : Anne Strasser Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, October 28, 2020 - 10:27:53 AM
Last modification on : Thursday, October 29, 2020 - 3:28:54 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02981644, version 1

Collections

Citation

Anne Strasser. Les Mandarins, les clés pour se dire. Anthony Glinoer; Michel Lacroix. Romans à clés, les ambivalences du réel, Presses Universitaires de Liège, pp.131-144, 2014, Collections "Situations", 978-2-87562-031-6. ⟨hal-02981644⟩

Share

Metrics

Record views

29