La directive (UE) 2016/343 mettant en œuvre certains aspects de la présomption d’innocence n’oblige pas les États membres à modifier les règles de la charge de la preuve pour l’adoption d’une décision de placement et de maintien en détention provisoire. CJUE, 28 novembre 2019.DK, aff. C-653/19 PPU . - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles RAE-LEA Year : 2019

La directive (UE) 2016/343 mettant en œuvre certains aspects de la présomption d’innocence n’oblige pas les États membres à modifier les règles de la charge de la preuve pour l’adoption d’une décision de placement et de maintien en détention provisoire. CJUE, 28 novembre 2019.DK, aff. C-653/19 PPU .

No file

Dates and versions

hal-03023503 , version 1 (25-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03023503 , version 1

Cite

Maria Fartunova. La directive (UE) 2016/343 mettant en œuvre certains aspects de la présomption d’innocence n’oblige pas les États membres à modifier les règles de la charge de la preuve pour l’adoption d’une décision de placement et de maintien en détention provisoire. CJUE, 28 novembre 2019.DK, aff. C-653/19 PPU .. RAE-LEA, 2019, 4. ⟨hal-03023503⟩
25 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More