L’avenir de la socioéconomie écologique. Environnement et valeur au-delà du Yalta disciplinaire. - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Natures Sciences Sociétés Year : 2018

L’avenir de la socioéconomie écologique. Environnement et valeur au-delà du Yalta disciplinaire.

Abstract

Dans leur récent ouvrage, les économistes Ali Douai et Gaël Plumecocq considèrent que l’absence de théorie de la valeur constitue une lacune majeure, tant scientifique que politique, de la socioéconomie écologique actuelle. Cet article exprime son désaccord avec cette thèse et en expose les raisons. Il suggère au contraire que le champ interdisciplinaire de la socioéconomie écologique s’abstienne de toute définition a priori de la valeur, afin de rendre les chercheurs attentifs aux différentes façons d’attribuer une valeur à l’environnement et aux entités naturelles. Pour rendre compte de l’intérêt de ce déplacement, l’article s’attache à présenter des outils permettant d’étudier les processus sociaux d’attribution de valeur à l’environnement. Deux approches – en apparence éloignées – s’avèrent complémentaires : le courant « conventionnaliste » en sociologie et, en économie, l’« environnementalisme des pauvres » de Joan Martinez-Alier.

Dates and versions

hal-03122833 , version 1 (27-01-2021)

Licence

Identifiers

Cite

Gildas Renou. L’avenir de la socioéconomie écologique. Environnement et valeur au-delà du Yalta disciplinaire.. Natures Sciences Sociétés, 2018, Varia, 26, pp.473-480. ⟨10.1051/nss/2019007⟩. ⟨hal-03122833⟩
14 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More