La création de nouvelles formes pronominales non binaires n’est pas une exception française - Université de Lorraine Access content directly
Other Publications Year : 2021

La création de nouvelles formes pronominales non binaires n’est pas une exception française

Luca Greco

Abstract

Les lexicographes d’un célèbre dictionnaire viennent d’inclure dans leur édition en ligne et gratuite le pronom non binaire « iel » (« iels » au pluriel) en le définissant de la sorte : « Pronom personnel sujet de la troisième personne du singulier et du pluriel, employé pour évoquer une personne quel que soit son genre. » L’expression « quel que soit son genre » est prudente et englobante : ce pronom peut désigner des personnes qui ne se reconnaissent ni dans le genre féminin, ni dans le genre masculin, et des personnes dont on ignore le genre. Au pluriel, il désigne des groupes dont l’appartenance au masculin ou au féminin pose problème : des groupes mixtes, de différents genres ou de genres fluides en constante mutation.

Keywords

No file

Dates and versions

hal-03537661 , version 1 (20-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03537661 , version 1

Cite

Luca Greco. La création de nouvelles formes pronominales non binaires n’est pas une exception française. 2021, pp.[En ligne]. ⟨hal-03537661⟩
126 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More