« Devoirs faits » : quand le sentiment d’efficacité personnelle (SEP) des collégiens est favorisé par les conditions de travail. - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Enfance en difficulté Year : 2022

« Devoirs faits » : quand le sentiment d’efficacité personnelle (SEP) des collégiens est favorisé par les conditions de travail.

Abstract

Dans les années 70, les collèges français font face à une massification de l’enseignement et accueillent des élèves présentant des difficultés diverses, entraînant une faible réussite. Si celle-ci est liée au travail réalisé en classe, elle dépend aussi du travail personnel fourni par l’élève via les devoirs. Or, ces derniers étant source d’inégalités, le ministère de l’Éducation nationale propose le dispositif « Devoirs faits ». Notre objectif est de connaître les effets de ce dernier sur le sentiment d’efficacité personnelle des collégiens. Comment, dans cet environnement, les élèves prennent-ils conscience de leurs compétences, de leur capacité à réaliser une tâche et ont-ils le sentiment de progresser? Méthodologiquement, nous avons mené un travail d’enquête auprès de 75 élèves. Nos résultats montrent qu’ils donnent du sens à leur travail et gagnent en autonomie. Par ailleurs, ils ont davantage confiance en eux et estiment avoir progressé sur des apprentissages cognitifs ou méthodologiques.
No file

Dates and versions

hal-03725696 , version 1 (18-07-2022)

Identifiers

Cite

Véronique Barthelemy. « Devoirs faits » : quand le sentiment d’efficacité personnelle (SEP) des collégiens est favorisé par les conditions de travail.. Enfance en difficulté, 2022, 9, pp.143-173. ⟨10.7202/1091301ar⟩. ⟨hal-03725696⟩
39 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More