Alain Viala : Littérature et enseignement  - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Pratiques : linguistique, littérature, didactique Year : 2022

Alain Viala : Littérature et enseignement 

Abstract

The purpose of this article is to report A. Viala’s contributions to the collective reflection on the teaching of literature. Indeed, meetings were held in Oxford around A. Viala and his posthumous book entitled L’Adhésion littéraire (2022). They are multiple but we can retain three major ones: 1. The objectification of the notion of literature and the modalities of its legitimization. It is a historical and sociological reconstruction during which A. Viala shows how, during the 17th century, literature began to emerge within the Belles Lettres and then never ceased to affirm its regime of autonomy and specialization. 2. The historical reconstruction of the evolutions that literary education has known, in particular at the secondary level. A. Viala outlines these developments from early modernity (Les Lettres humaines), the changes of the 1880s with the establishment of teaching in French, to the present state of the discipline. These variations affect the forms and contents of the teaching of literature and are subject to the crises that accompany the changes. 3. Didactic orientations in the teaching of literature. Without being a didactician, A. Viala has thought about both the objects to be taught and the exercises practiced. For the objects, we think of his analyzes of the process of classicization carried out by the actors of the literary field and of the role of the school in the modeling and qualification of authors and works. As for the exercises, he particularly reflected on the issue of “literary reading” without ignoring that of writing.
L’objet de cet article est de rendre compte de la contribution d’A. Viala à la réflexion collective portant sur l’enseignement de la littérature. En effet, des rencontres ce sont tenues à Oxford autour d’A. Viala et de son livre posthume intitulé L’Adhésion littéraire (2022). Les apports y sont multiples, mais on peut en retenir trois majeurs. Tout d’abord, L’objectivation de la notion de littérature et des modalités de sa légitimation. Il s’agit d’une reconstruction à la fois historique et sociologique au cours de laquelle A. Viala montre comment, au cours du xviie siècle la littérature commence à émerger au sein des Belles Lettres puis n’aura de cesse d’affirmer son régime d’autonomie et de spécialisation. Le deuxième apport concerne La reconstitution historique des évolutions qu’a connues l’enseignement littéraire, en particulier au niveau du secondaire. A. Viala retrace à grands traits ces évolutions depuis la première modernité (Les Lettres humaines), les mutations des années 1880 avec l’instauration d’un enseignement en français, jusqu’à l’état présent de la discipline. Ces variations touchent les formes et les contenus de l’enseignement de la littérature et font l’objet de crises qui accompagnent les changements. Enfin, le dernier apport porte sur Les orientations didactiques en matière d’enseignement de la littérature. Sans être didacticien, A. Viala a réfléchi tant aux objets à enseigner qu’aux exercices pratiqués. Pour les objets, on pense à ses analyses du processus de classicisation qu’opèrent les acteurs du champ littéraire et du rôle de l’école dans la modélisation et la qualification des auteurs et des œuvres. Quant aux exercices, il a particulièrement réfléchi à la problématique de la « lecture littéraire » sans ignorer pour autant celle de l’écriture.

Dates and versions

hal-03994472 , version 1 (17-02-2023)

Identifiers

Cite

André Petitjean. Alain Viala : Littérature et enseignement . Pratiques : linguistique, littérature, didactique, 2022, Écriture scolaire et universitaire : quelle évaluation pour l’accompagner, quelle formation pour les enseignants ?, 195-196, pp.[En ligne]. ⟨10.4000/pratiques.12481⟩. ⟨hal-03994472⟩
26 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More