Les narrations autour des « transitions de genre » à l’adolescence - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Balisages Year : 2022

Narratives about "gender transitions" during adolescence

Les narrations autour des « transitions de genre » à l’adolescence

Arthur Boulet

Abstract

This article is based on a qualitative analysis of about twenty interviews with transgender adolescents and parents of transgender adolescents. On the one hand, it aims to describe the respondents' documentation processes through the lens of social class and the expert knowledge each of them has been confronted with. On the other hand, it analyzes the way in which "gender transitions" are narrated and describes the social use of these narratives using the concept of power-knowledge from Michel Foucault. This article shows that experiential and psycho-medical knowledges are put in tension and negotiated in families through the narratives they generate. Those brought by young people tend to include "transidentity" in the life course continuity, to make it a core identity. On the other hand, some parents present "transidentity" as the consequence of external influences (by invoking the figures of the vulnerable child and the adolescent in crisis). Insofar as the first narrative serves to legitimize the youth's request and the second to disqualify it, they both contribute to reproducing the highly instituted gender norm that sex must be innate and stable.
Cet article prend appui sur l’analyse qualitative d’une vingtaine d’entretiens réalisés auprès d’adolescent·es trans’ et de parents d’adolescent·es trans’. Il vise d’une part à décrire les parcours documentaires des enquêté·es au prisme de la classe sociale et les savoirs experts auxquels chacun·e a été confronté·e. Il s’emploie d’autre part à analyser la manière dont les « transitions de genre » sont mises en récit et à décrire l’usage social de ces récits comme des savoir-pouvoir foucaldiens. Cet article montre que les savoirs communautaires et psycho-médicaux sont mis en tension et négociés dans les familles par l’intermédiaire des narrations qu’ils génèrent. Celles qui sont portées par les jeunes ont tendance à inscrire la « transidentité » dans la continuité du parcours de vie, à en faire une identité profonde. À l’opposé, certains parents présentent la « transidentité » en termes d’influences extérieures (en convoquant les figures de l’enfant vulnérable et de l’adolescent·e en crise). Dans la mesure où la première narration sert à légitimer la demande formulée par les jeunes et la seconde à la disqualifier, elles contribuent toutes deux à reproduire la norme de genre très instituée selon laquelle le sexe se doit d’être inné et stable.

Dates and versions

hal-04037293 , version 1 (20-03-2023)

Identifiers

Cite

Arthur Boulet. Les narrations autour des « transitions de genre » à l’adolescence : Constructions discursives d’un sexe stable. Balisages, 2022, 5, ⟨10.35562/balisages.957⟩. ⟨hal-04037293⟩

Collections

2L2S UNIV-LORRAINE
48 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More