Pelage de limitante interne avec épargne fovéolaire dans letraitement des décollements de rétine compliques de PVR B - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Foveal-sparing internal limiting membrane peeling for retinal detachments complicated by grade-B PV

Pelage de limitante interne avec épargne fovéolaire dans letraitement des décollements de rétine compliques de PVR B

Jean-Charles Vermion
  • Function : Author
  • PersonId : 1240407
  • IdRef : 264392132

Abstract

OBJECTIF : Décrire les résultats fonctionnels et les complications du pelage avec épargne fovéolaire de la limitante interne lors du traitement par vitrectomie des décollements de rétine rhegmatogènes avec proliferation vitreorétinienne (PVR) de stade B. Comparer dans un deuxième temps ces résultats à un groupe contrôle ayant bénéficié d’un pelage complet de la limitante interne (groupe PC). Étude comparative de série de cas. MÉTHODE : Nous avons inclus trente-deux yeux ayant bénéficié d’une vitrectomie trois voies pour traitement de décollement de rétine rhegmatogène compliqué de PVR-B. Les sept yeux traités par un pelage de la limitante interne avec épargne fovéolaire entre Octobre 2019 et Février 2020 (groupe PEF), ont été analysés puis comparés à 25 yeux qui ont reçu un pelage complet de la limitante interne sur toute l’aire maculaire entre Novembre 2017 et Mars 2019. L’objectif principal était de rapporter les résultats anatomiques après une opération des 2 techniques et de rechercher les complications suivantes : épaississement maculaire, membrane épimaculaire et seconde intervention pour récidive du décollement ou membrane épimaculaire. RÉSULTATS : Les caractéristiques démographiques des deux populations étaient comparables. Dans legroupe PC, aucun patient n’a développé à deux mois de membrane épimaculaire contre 5/7 (71%) patients dans le groupe PEF (p=0.001). Cette différence significative se reflétait dans la mesure de l’épaisseur fovéolaire centrale qui augmentait significativement dans le groupe PEF à 2 mois (278.8 ± 23.6 μm groupe PC vs 370.1 ± 62.9 μm groupe PEF, p=0.007) et 6 mois (280.8 ± 23.4 μm groupe PC vs 371.8 ± 133.9 μm groupe PEF, p=0.008). Une deuxième chirurgie était requise dans 4 cas (16%) dans le groupe PC contre 4 cas (57%) dans le groupe PEF (p=0.18). CONCLUSION : Cette étude pilote tend à montrer que l’incidence de membrane épimaculaire est supérieure dans le groupe du pelage de la limitante interne avec épargne fovéolaire. Lorsque le pelage de la membrane limitante interne est décidé par le chirurgien pour le traitement de décollement de rétine rhegmatogène PVR stade B, le pelage se doit d’être complet sur toute l’aire maculaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2020_VERMION_JEAN_CHARLES.pdf (551.96 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04042681 , version 1 (23-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04042681 , version 1

Cite

Jean-Charles Vermion. Pelage de limitante interne avec épargne fovéolaire dans letraitement des décollements de rétine compliques de PVR B. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-04042681⟩
14 View
48 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More