Prévalence du Syndrome de l’Imposteur chez les internes de médecine générale - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Prevalence of impostor syndrome among family medicine interns

Prévalence du Syndrome de l’Imposteur chez les internes de médecine générale

Quentin Roussel
  • Function : Author
  • PersonId : 1240488
  • IdRef : 265113318

Abstract

INTRODUCTION : Le Syndrome de l’Imposteur est une sensation d’illégitimité, d’absence de mérite envers sa fonction, le tout associé à la peur d’être jugé incompétent. Ce vécu d’imposture concerne de nombreux internes en médecine générale plongés dans les responsabilités médicales, munis de leurs seules connaissances théoriques accumulées en 6 années. Notre étude vise à quantifier la prévalence du Syndrome de l’Imposteur chez ces étudiants et à vérifier sa possible corrélation à des facteurs de risques identifiés dans la littérature. MÉTHODE : Le questionnaire de CLANCE, associé à un recueil sur les facteurs de risques supposés, a été transmis par mail aux 702 internes de médecine générale des Universités de Lorraine et de Strasbourg. La diffusion s’est faite sur 4 mois durant l’été 2021 grâce aux listes de diffusion universitaires. Un rappel a été lancé sur les réseaux sociaux associés aux populations ciblées. Une seule participation était possible par étudiant. RÉSULTAT : Sur les 222 répondants, 64% présentent un Syndrome de l’Imposteur considéré comme pathologique. Notre étude retrouve une corrélation du Syndrome de l’Imposteur avec le sexe féminin qui présente un score plus élevé à l’échelle de CLANCE. A contrario, l’âge, le nombre de semestres, la faculté de rattachement et une autoévaluation de son SI prétest n’ont pas présenté de corrélation avec le Syndrome de l’Imposteur. DISCUSSION : Cette incidence supérieure à nos prévisions démontre l’importance de considérer le Syndrome de l’Imposteur dans le cursus médical. L’identification des étudiants atteints permettrait un soutien ciblé afin de diminuer les nombreuses comorbidités associées telles que l’anxiété, la dépression ou le burnout.
Fichier principal
Vignette du fichier
MED_T_2022_1031_ROUSSEL_QUENTIN.pdf (1.43 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04042771 , version 1 (23-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04042771 , version 1

Cite

Quentin Roussel. Prévalence du Syndrome de l’Imposteur chez les internes de médecine générale. Médecine humaine et pathologie. 2022. ⟨hal-04042771⟩
273 View
75 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More