Attentats de Paris du 13 novembre 2015. Quel degré de concernement chez les témoins à Metz ? - Université de Lorraine Access content directly
Book Section Year : 2023

November 2015 Paris Attacks. What is the level of concern among witnesses in Metz?

Attentats de Paris du 13 novembre 2015. Quel degré de concernement chez les témoins à Metz ?

Corinne Martin

Abstract

After the November 2015 Paris attacks, the historian Denis Peschanski (CNRS) and the neuroscientist Francis Eustache (EPHE-PSL, Inserm) launched the 13-November Program, aiming to study the "relationships between traumatic events, individual memory and collective memory", by collecting some 1,000 testimonies in Paris and in the regions. From the corpus of testimonies collected in the Grand Est region, in Metz, we will question the "personal reasons" that led and motivated these indirect witnesses in the region, to come and participate in this program: which level of concern animates them? The hypothesis of an identificatory bridge is posed, in order to understand how the story of these attacks is anchored in personal history, with a view to shedding light on some of the nodes in the articulation between individual memory and collective memory. This is an exploratory study, based on a selection of three testimonies, with the aim of outlining future lines of analysis for the entire corpus in the region.
Après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, l’historien Denis Peschanski (CNRS) et le neuroscientifique Francis Eustache (EPHE-PSL, Inserm) ont lancé le Programme 13-Novembre , visant à étudier les « rapports entre événement traumatique, mémoire individuelle et mémoire collective », par le recueil de quelque 1 000 témoignages à Paris et en régions. A partir du corpus de témoignages collectés en région Grand Est, à Metz, nous nous interrogerons sur les « raisons personnelles » qui ont conduit, motivé ces témoins non directs, en région, à venir participer à ce programme : quel degré de concernement les anime ? L’hypothèse d’une passerelle identificatoire est posée, pour comprendre comment le récit de ces attentats vient s’ancrer dans l’histoire personnelle, en vue d’éclairer quelques nœuds d’articulation entre mémoire individuelle et mémoire collective. Il s’agit d’une étude exploratoire, fondée sur une sélection de trois témoignages, ayant pour visée d’esquisser des pistes d’analyse future pour l’ensemble du corpus en région.
Fichier principal
Vignette du fichier
Martin-Corinne_Attentats-Paris-13-nov-concernement-témoins-Metz_In_Mélanges JW_2023.pdf (1.84 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Licence

Dates and versions

hal-04085478 , version 1 (29-04-2023)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : hal-04085478 , version 1

Cite

Corinne Martin. Attentats de Paris du 13 novembre 2015. Quel degré de concernement chez les témoins à Metz ?. Béatrice Fleury; Arnaud Mercier; Angeliki Monnier. Témoignage, mémoire et histoire. Mélanges offerts à Jacques Walter, Éditions de l'Université de Lorraine, pp.167-179, 2023, 978-2-38451-020-7. ⟨hal-04085478⟩
53 View
31 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More