Cinq séquences de versant du Permien au Quartenaire, à Biarville, rive gauche de la Meurthe en aval de Saint-Dié-des-Vosges - Université de Lorraine Access content directly
Poster Communications Year : 2024

Cinq séquences de versant du Permien au Quartenaire, à Biarville, rive gauche de la Meurthe en aval de Saint-Dié-des-Vosges

Abstract

À Biarville, à 7 km en aval de Saint-Dié et à 328 m d'altitude sur l'extrémité d'un petit interfluve dominant la vallée de la Meurthe, une large excavation expose un profil avec cinq séquences d'érosion-accumulation de versant en recouvrement latéral. Un premier plan d'érosion majeur à 50o tronque les couches inclinées du Schiste de Saint-Michel de l'Ordovicien-Silurien. Sur cette discordance repose une mince brèche (unité 1) de débris du schiste puis une première litho-séquence hétérogène et compacte, de 10o de pendage (unité 2). Celle-ci, la plus étendue, comprend quatre zones allant du gravier inférieur 2a à une brèche très altérée 2b, puis une rudite 2c avec gradient croissant en s'éloignant du versant et des petits blocs de granite, schiste et rhyolite. Un lit de silt sableux rouge 2d coiffe cette litho-séquence avec un pendage de 20o. La litho-séquence suivante (unité 3), tronquée par une surface d'érosion à 45o, forme un coin de matériel massif avec une matrice d'altération rougeâtre et des cailloux décimétriques. Des blocs sont disposés à la base. L'unité 4, emboîtée dans la précédente, est composée d'un banc de brèche très altérée 4a, à pendage de 45o et fantômes de petits blocs de granite et, au-dessus (4b), de couches discontinues dont le pendage s'atténue en s'éloignant du versant. Ces couches sont composées d'argile d'altération jaune et rouge, incluant des débris et des cailloux pourris de granite. Un contact d'érosion courbé en forme de fond de vallon tronque l'unité 4. L'unité 5 sus-jacente est composée de silt argilo-sableux massif jaune orangé. Des déblais de minières proto-historiques ou médiévales recouvrent partiellement le sommet tronqué du schiste et de la litho-séquence 2. Les unités 1 et 2 au-dessus de la discordance sont associées aux dépôts continentaux des Couches de Saint-Dié pénécontemporaines de l'affaissement structural du bassin intra-vosgien au Permien. Les unités 3 et 4 incluent des blocs altérés de granit qui proviennent d'anciens affleurements d'altitude nécessairement plus élevée que le versant étudié et situés au nord d'un vallon actuel ouest-est. Le fond drainé de ce vallon est encaissé de 20 m par rapport aux unités 2 et 3, et à au-moins 40 m sous les lambeaux de nappe alluviale altérée qui longent le même côté gauche de la vallée de la Meurthe, vers 350 m d'altitude, qualifiés de ''Quaternaire ancien''. La mise en place des débris granitiques du versant étudié est donc antérieure au surcreusement des vallons de la rive gauche de la Meurthe et, en l'absence de galets de quartzite, aux alluvions anciennes de la Meurthe. L'âge des unités 3 et 4 se situe donc entre la fin du Permien et le bombement des Vosges au Mio-Pliocène. La lithoséquence 5, composée de colluvions et de matériel alluvial, est liée à la dynamique du vallon SO-NE qui borde au sud le versant étudié. Elle représente le Quaternaire et la fin du déblaiement postérieur à la nappe alluviale de 350 m. L'ensemble de Biarville représente un exemple remarquable d'évolution des versants dans les Vosges de basse altitude depuis le Permien.

Domains

Geomorphology
Fichier principal
Vignette du fichier
poster Biarville fev 2024 def.pdf (5.81 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04485813 , version 1 (01-03-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04485813 , version 1

Cite

Serge Occhietti, Anne Gebhardt. Cinq séquences de versant du Permien au Quartenaire, à Biarville, rive gauche de la Meurthe en aval de Saint-Dié-des-Vosges. Q14 Tous à l'Ouest Le Quaternaire dans tous ses états, Feb 2024, Rennes, France. ⟨hal-04485813⟩
427 View
4 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More