Étude in vitro et en microcosme des activités PGP et de dégradation d’un HAP chez des bactéries et des champignons - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Étude in vitro et en microcosme des activités PGP et de dégradation d’un HAP chez des bactéries et des champignons

Abstract

Polycyclic Aromatic Hydrocarbons (PAHs) are persistent organic pollutants in the environment that can be degraded by phytoremediation using plants and their associated microorganisms. The objective of this study was to evaluate the impact of inoculation of endophytic bacterial and fungal strains on the growth of poplars in the presence of phenanthrene, a 3-ring model PAH. The axenic poplar vitroplants used were tolerant to phenanthrene and even showed a significant dissipation capacity which was further enhanced in the presence of the B0P1 Pseudarthrobacter bacterium. Inoculation with this same bacterium and the CR29 Paraphoma fungus increased the plant biomass and we were able to show the bacterial root colonization. In parallel, two strains of Pseudomonas (BR16 and BR20) were visualized intracellularly in poplar roots. The biodegradation kinetics of phenanthrene by the BR20 and B0P1 strains were also monitored and transcriptomic analyses were initiated to try to identify the metabolic pathways involved. The results obtained on these various strains are encouraging in the field of PAH phytoremediation assisted by endophyte consortia.
Les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) sont des polluants organiques persistants dans l’environnement qui peuvent être dégradés par phytoremédiation grâce aux plantes et à leurs microorganismes associés. L’objectif de ce stage était d’évaluer l’impact de l’inoculation de souches bactériennes et fongiques endophytes sur la croissance de peupliers cultivés en présence de phénanthrène, un HAP modèle à 3 cycles. Les vitro-plants axéniques de peupliers utilisés, étaient tolérant au phénanthrène et on même montré une capacité de dissipation importante qui était encore accrue en présence de la bactérie B0P1 Pseudarthrobacter. L’inoculation avec cette même bactérie et le champignon CR29 Paraphoma a permis d’accroitre la biomasse végétale et nous avons pu montrer la colonisation racinaire de la bactérie. En parallèle, deux souches de Pseudomonas (BR16 et BR20) ont été visualisées de manière intracellulaire dans les racines de peupliers. Les cinétiques de biodégradation du phénanthrène par les souches BR20 et B0P1 ont également été réalisées et des analyses de transcriptomique initiées pour tenter d’identifier les voies métaboliques mises en jeu. Les résultats obtenus sur ces diverses souches sont encourageants dans le domaine de la phytoremédiation des HAP assistée par des consortia d’endophytes.
No file

Dates and versions

hal-04585439 , version 1 (23-05-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04585439 , version 1

Intranet access

Cite

Lisa Chaboussie. Étude in vitro et en microcosme des activités PGP et de dégradation d’un HAP chez des bactéries et des champignons. Microbiologie et Parasitologie. 2022. ⟨hal-04585439⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More