La limite oxfordien-Kimméridgien (jurassique supérieur) : stratigraphie et paléoenvironnements dans les royaumes téthysien (Est et Sud du Bassin de Paris, France) et boréal (ile de Skye, Ecosse) - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2011

The Oxfordian-Kimmeridgian Boundary (Upper Jurassic) : Stratigraphy and Palaeoenvironment in the Tethyan and Boreal Realms (Paris Basin, France and Isle of Skye, Scotland)

La limite oxfordien-Kimméridgien (jurassique supérieur) : stratigraphie et paléoenvironnements dans les royaumes téthysien (Est et Sud du Bassin de Paris, France) et boréal (ile de Skye, Ecosse)

Abstract

Isotopic ([delta]18O and [delta]13C) and elementary geochemical data as well as macro and microfossil associations, show a chemical change in the water of the lagoonal platform in the eastern Paris Basin, during the Late Oxfordian/Early Kimmeridgian interval (Upper Jurassic, ~156 Ma). Gradually, the shallow tropical environments dominated by biomineralization of carbonates became confined, dysoxic and colder. Correlations between depositional environments with similar facies in the Southern and in the Eastern Paris Basin helped to improve the biostratigraphic frameworks. Comparisons between the sequential frames deduced from the palaeoenvironmental evolution of Berry and Lorraine places the maximum regression of a 3rd order cycle at the Planula and Platynota ammonite zones boundary. Recently, the Flodigarry Shale Member, a shaly succession located on the Isle of Skye (Scotland), has been proposed as a possible GSSP (Global Stratotype Section and Point) to define the Oxfordian/Kimmeridgian boundary. The section was studied in order to compare this subboreal series to submediterranean deposits (Paris Basin) by means of other markers such as organic molecular contents. It revealed very well preserved biomolecules, among the oldest identified in the world. This thesis provides new palaeontological, geochemical and stratigraphic data in both Jurassic palaeobiogeographic realms. Well documented sections of the Eastern Paris Basin are now available for this interval. Such local observations, integrated in a multidisciplinary approach, should strengthen the correlations across these realms and precise the global components of the crisis of the carbonate production near the O/K boundary
L'intervalle Oxfordien supérieur/Kimméridgien inférieur (Jurassique supérieur, ~156 Ma) de la région de Lorraine/Champagne a fait l'objet d'une étude pluridisciplinaire en vue d'améliorer les corrélations entre les provinces boréales et téthysiennes. Les associations de fossiles (foraminifères, algues, brachiopodes, phytoclastes etc.) ainsi que les données géochimiques de l'Est du Bassin parisien révèlent un changement des conditions physico-chimiques de l'eau de la plate-forme lagonaire tropicale (dysoxie, diminution de température). Ces changements vont entraîner la quasi-disparition des organismes et empêcher la production de carbonates. Le refroidissement s'explique localement par le renforcement de courants apportant des eaux boréales fraîches envahissant la plate-forme. Des corrélations entre les dépôts de l'Est et ceux du Sud du Bassin parisien (Berry) ont permis d'améliorer le cadre chronologique de l'Est du Bassin parisien très pauvre en ammonites. La comparaison des cadres séquentiels permet de placer le maximum de régression d'un cycle eustatique de 3ème ordre reconnu et caractérisé par ailleurs (limite des zones à Planula et Platynota). Une succession située sur l'Ile de Skye a été proposée en tant que potentiel stratotype pour la limite Oxfordien/Kimméridgien. L'étude de la coupe de Flodigarry avait pour objectif de tenter de comparer cette succession subboréale à des dépôts subméditerranéens à travers différents marqueurs. L'analyse de la matière organique soluble a révélé des biomolécules très bien préservées, parmi les plus vieilles identifiées au monde
Fichier principal
Vignette du fichier
SCD_T_2011_0006_LEFORT.pdf (22.98 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01746385 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01746385 , version 1

Cite

Apolline Lefort. La limite oxfordien-Kimméridgien (jurassique supérieur) : stratigraphie et paléoenvironnements dans les royaumes téthysien (Est et Sud du Bassin de Paris, France) et boréal (ile de Skye, Ecosse). Sciences de la Terre. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2011. Français. ⟨NNT : 2011NAN10006⟩. ⟨tel-01746385⟩
52 View
161 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More