Nanoparticules mono- ou bimétalliques à base de nickel ou de palladium : de leur structure à leur activité catalytique - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2000

Nanoparticules mono- ou bimétalliques à base de nickel ou de palladium : de leur structure à leur activité catalytique

Abstract

Non disponible / Not available
Les travaux décrits dans ce mémoire concernent la mise au point de nouveaux réactifs bimétalliques à base de nickel ou de palladium ainsi que la mise en évidence d'une corrélation directe entre la réactivité et la morphologie ou la structure de ces systèmes. Il est montre que les systèmes ni, préparés dans des conditions douces et en solvant organique à partir d'hydrure de sodium, d'un alcoolate activant et d'un sel de nickel, sont constitués de clusters de nickel (0) de taille moyenne 0,8 nanomètre entourés d'une matrice organique. A l'issue de la préparation, ces particules se trouvent dans une structure hexagonale compacte inhabituelle pour les clusters de nickel. Il a été montré que ces particules sont plus réactives que les clusters de nickel classique de structure cubique faces centrées dans la réaction d'hydrogénation du styrène sous pression normale et à température ambiante. Il a été également montré qu'en chauffant un système ni pendant vingt heures après sa préparation, il est possible d'observer une transition structurale hexagonale compacte - structure fautée (proche d'une structure cubique faces centrées) et une augmentation considérable d'activité catalytique. Dans une seconde partie, deux protocoles complémentaires de préparation de systèmes bimétalliques ont été développés. Ils permettent d'accéder à des systèmes ni x-al y, ni x-fe y, pd x-al y et pd-cu. La stabilité remarquable de ces entités bimétalliques, de taille subnanometrique et structuralement homogène, est due à la formation spontanée ou induite d'une matrice inorganique d'oxyde d'aluminium, de fer ou de cuivre. Par ailleurs, il a été montré que les systèmes bimétalliques présentent généralement une activité catalytique très supérieure à celle des systèmes monométalliques correspondant. L'intérêt des systèmes bimétalliques a en outre été démontré dans des réactions de réduction ou de couplage catalytique de dérives halogènes.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCD_T_2000_0065_MASSICOT.pdf (41.04 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01747469 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01747469 , version 1

Cite

Fabien Massicot. Nanoparticules mono- ou bimétalliques à base de nickel ou de palladium : de leur structure à leur activité catalytique. Autre [cond-mat.other]. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2000. Français. ⟨NNT : 2000NAN10065⟩. ⟨tel-01747469⟩
45 View
21 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More