Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Modélisation de l'anisotropie plastique et application à la mise en forme des tôles métalliques

Résumé : Ce travail de recherche, réalisé au sein de deux laboratoires (LPMM à l'ENSAM de Metz et LPMTM à l'Université Paris 13), se propose d?étudier l'anisotropie plastique des tôles métalliques lors d'opérations de mise en forme. Les applications visées sont la prédiction, au moyen de la simulation numérique du procédé, de l'anisotropie plastique initiale et son influence sur le comportement global de la tôle. Une anisotropie qui se manifeste lors de l'opération de mise en forme par l'apparition d'ondulations aux bords de la tôle. A cette fin, toute une classe de potentiel plastique a été introduite. Des potentiels écrits dans le cadre d'une approche dite duale (moins couramment utilisée) où la grandeur introduite est le taux de déformation plastique, contrairement à l'approche classique (largement utilisée) où le critère est défini en contrainte. De plus, l'écrouissage du matériau a été pris en compte à travers l'introduction de variables internes. Toute une étude à été consacrée à l'identification des différents critères introduit en ce basant sur des données expérimentales, ainsi qu'à celles issus de la mesure de texture du matériau. Les matériaux étudiés à cet effet sont des nuances d'acier et des alliages d'aluminium. Deux stratégies d'identification ont été explorées afin de s'assurer de la bonne détermination des paramètres du modèle de comportement. Pour permettre l'exploitation des différent critères dans le cadre de la simulation numérique des procédés de mise en forme, une implantation numérique robuste et efficace a été réalisée dans un code de calcul par éléments finis. Une routine de résolution du comportement suivant un schéma d'intégration implicite a été développée afin d'obtenir une bonne précision des calculs. La modélisation a d'abord été appliquée à la prédiction de coefficients d'anisotropie. Cette étude a mis en évidence la capacité de chaque critère à reproduire les fortes anisotropies de plasticité. Par la suite, l'application de cette modélisation à l'étude des cornes d'emboutissage a été réalisé et a permis concrètement de voir les effets du potentiel sur le nombre de cornes formés, ainsi que sur leur degré de prononciation. Une corrélation entre les coefficients de Lankford et les cornes d'emboutissage a été établie
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [93 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/tel-01749000
Contributor : Thèses Ul <>
Submitted on : Thursday, March 29, 2018 - 11:58:27 AM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 7:08:53 PM
Document(s) archivé(s) le : Friday, September 14, 2018 - 9:02:33 AM

File

Rabahallah.Meziane.SMZ0744.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01749000, version 1

Citation

Meziane Rabahallah. Modélisation de l'anisotropie plastique et application à la mise en forme des tôles métalliques. Autre. Université Paul Verlaine - Metz, 2007. Français. ⟨NNT : 2007METZ044S⟩. ⟨tel-01749000⟩

Share

Metrics

Record views

40

Files downloads

244