Dissipation des hydrocarbures aromatiques polycycliques dans les sols à pollution multiple - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2001

Dissipation of polycyclic aromatic hydrocarbons in multipolluted soils

Dissipation des hydrocarbures aromatiques polycycliques dans les sols à pollution multiple

Carine Saison
  • Function : Author
  • PersonId : 1136544

Abstract

Non disponible / Not available
Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), composés organiques toxiques, sont les polluants majoritaires des sols de friches urbaines et industrielles (ex : friches de cokerie). La dissipation des HAP est l'ensemble des processus qui conduit à une diminution de leur teneur dans les sols, condition préalable à la réhabilitation des sites pollués. Dans ce travail, nous étudions le rôle des métaux, co-polluants présents fréquemment dans ces sols, sur la minéralisation, la disponibilité et le transfert dans les eaux de deux HAP marqués, le 14C-benzo(a)pyrène et le 14C-phénanthrène. Pour cela, nous nous plaçons en conditions contrôlées en enceinte d'incubations et en microlysimètres. Nous simulons également l'atténuation naturelle des HAP dans un sol soumis à une aération ou une végétalisation, en pilotes lysimétriques menés en conditions climatiques naturelles. Nos résultats montrent que la dégradation dans le sol et le transfert dans les eaux du benzo(a)pyrène sont très faibles, soulignant le caractère récalcitrant et la persistance de cette molécule dans les sols. La persistance dans le sol des résidus de phénanthrène est moins longue, 15% du phénanthrène apporté étant transférés dans les eaux en 18 mois et 8% étant minéralisés en 110 jours. Les métaux ne modifient pas les quantités de phénanthrène transférées mais inhibent sa minéralisation lorsqu'ils sont biodisponibles dans les sols. Ils maintiennent en outre les HAP sous forme extractible. Les matières organiques solubles peuvent se lier aux HAP en solution et faciliter leur transport par les eaux circulant dans le sol. L'atténuation naturelle s'accompagne d'un transport négligeable des HAP dans les percolats et la présence de la plante atténue la toxicité du milieu. En conclusion, les métaux altèrent donc l'état des HAP dans le sol ; la dissipation de ces composés est faible et les traitements testés (aération et végétalisation du sol) ont un effet discret sur la diminution de la teneur en HAP dans les terres à cette échelle de temps (2 à 3 ans).
No file

Dates and versions

tel-01750338 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01750338 , version 1

Intranet access

Cite

Carine Saison. Dissipation des hydrocarbures aromatiques polycycliques dans les sols à pollution multiple. Science des sols. Institut National Polytechnique de Lorraine, 2001. Français. ⟨NNT : 2001INPL562N⟩. ⟨tel-01750338⟩
131 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More