Datation des minéralisations d'émeraude du Brésil par les méthodes K-Ar et 40 Ar/39 Ar : mise en évidence d'âges Transamazonien (2 Ga) et Brésilien (650-500 Ma), influence de cristallochimie de la phlogopite sur la rétention de l'argon - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1997

Edvidence of transamazonien (2Ga) and brazilain (650-500 Ma) ages for the emerald deposits: cf. brazil using the K-Ar and 40 Ar/39 Ar methods influence of phlogopite crystal chemistry on argon retention

Datation des minéralisations d'émeraude du Brésil par les méthodes K-Ar et 40 Ar/39 Ar : mise en évidence d'âges Transamazonien (2 Ga) et Brésilien (650-500 Ma), influence de cristallochimie de la phlogopite sur la rétention de l'argon

Abstract

Not available
Les gisements d'émeraude du Brésil se localisent toujours dans des formations basiques et ultrabasiques métasomatisées par des fluides hydrothermaux et transformées en phlogopitites. Deux types de gisements sont définis: l'un associe à des pegmatites, et l'autre à des zones de cisaillement. Dans ces deux types, la précipitation de l'émeraude est contemporaine de celle de la phlogopite. La datation de cette dernière, par les méthodes K-Ar et 40 Ar/39 Ar, a permis de déterminer l'âge des gisements. Celui du type pegmatite varie entre 2.0 et 1.9 Ga et entre 650 et 500 Ma. Le gisement de Santa Terezinha, associé à une zone de cisaillement ou les pegmatites sont absentes, donne un âge de formation à 520 Ma. Les phlogopites de Santa Terezinha, fortement imbriquées avec du talc, présentent des spectres d'âge 40 Ar/39 Ar très perturbés. Cette association a un effet sur la géochronologie argon, et nous mettons en évidence l'existence inattendue d'40 Ar dans le talc. Cet argon, considéré comme hérité, serait responsable des irrégularités observées dans les spectres d'âge des phlogopites. C’est probablement le dégazage non synchrone de l'argon de la phlogopite et du talc qui provoque la forme en bosse obtenue pour les spectres d'âge des phlogopites impures. Nous montrons que l'aptitude des micas à retenir l'argon est liée à leurs caractéristiques cristallochimiques. En effet il existe une corrélation entre les divergences d'âge et les substitutions chimiques, impliquant les sites tétraédrique, octaédrique et interfoliaire. De même, pour les phlogopites de Carnaiba, nous confirmons la corrélation nette entre la libération de l'argon et celle de l'eau de constitution. Cette étude montre, en outre, que la décroissance des âges, celle des températures de libération de l'eau structurale et des températures de libération de l'argon et celle des énergies d'activation pour la diffusion de l'argon, sont corrélées avec l'augmentation de la teneur en fer des micas
Fichier principal
Vignette du fichier
INPL_T_1997_RIBEIRO_ALTHOFF_A_M.pdf (42.54 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01751116 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01751116 , version 1

Cite

Ana Maria Ribeiro Althoff. Datation des minéralisations d'émeraude du Brésil par les méthodes K-Ar et 40 Ar/39 Ar : mise en évidence d'âges Transamazonien (2 Ga) et Brésilien (650-500 Ma), influence de cristallochimie de la phlogopite sur la rétention de l'argon. Sciences de la Terre. Institut National Polytechnique de Lorraine, 1997. Français. ⟨NNT : 1997INPL005N⟩. ⟨tel-01751116⟩
83 View
32 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More