The diocese of Metz quartered on 1939-1945 : a bishop, his clergy and catholic people - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2014

The diocese of Metz quartered on 1939-1945 : a bishop, his clergy and catholic people

Le diocèse de Metz écartelé 1939-1945 : un évêque, son clergé et le peuple catholique

(1)
1

Abstract

The thesis presents a study of the catholic people of Moselle during the World War II which includes the episcopal hierarchy, the clergy, the congregations, the pious laity and the practitioners. It concerns as well the events occurring in Moselle than in the reception departments in the south of France after the evacuations from 1939-1940 and the expulsions from 1940-1941. The exhaustive study of the archives of the Bishopric, rather large because the priests have written a lot face to other sources and in particular German sources, helped to understand this two-headed that gives the Moselle particular interest since it was both face anti-Christian Nazi policy because of the annexation and the conciliatory policy towards the Church of the French State due to the transfer of more than a third of its population and half of the clergy and religious. This two-headed, sole in France, even in relation to Alsace itself annexed to the Reich, gives originality to the Church of Moselle. This study, priori regional, becomes national enrolling in those from 80’s upon the Church of France, or even European, because the Moselle was experimentation field of a Nazi anti-Christian policy. This study becomes sociological when it shows the consequences of the religious practice of the dispersion in a rather hostile environment. After demonstrating the omnipresence in the Moselle Catholicism community became an identity element partially related to Concordat status and keeping of religious schools, we respected the chronology to show the impact of acts of war on the Moselle Catholic people. We divided our work into two parts, November 1940 and expulsions constitute the breaking point. With computer skills, we were able to maintain accurate statistics, mapping religious practice and dispersion. Sometimes this requirement to fetch the source and the historical analysis that ensued jostled the patriotic memory. This study aims to fill a historiographical vacuum and be an additional element in the knowledge of the annexation of the Moselle, the politic of Nazification and the Moselle diaspora
La thèse présente une étude du peuple catholique mosellan pendant la Seconde Guerre mondiale qui englobe la hiérarchie épiscopale, le clergé, les congrégations, les laïcs pieux et les pratiquants. Il concerne aussi bien les événements survenus en Moselle que dans les départements d’accueil dans le sud de la France après les évacuations de 1939-1940 et les expulsions de 1940-1941. L’étude exhaustive des archives de l’évêché assez volumineuses car les prêtres ont beaucoup écrits confrontées à d’autres sources et en particulier aux sources allemandes a permis d’appréhender cette bicéphalie qui confère à la Moselle un intérêt particulier puisqu’elle a été à la fois confrontée à la politique nazie antichrétienne à cause de l’annexion et à la politique conciliante envers l’Eglise de l’Etat Français à cause du transfert du plus du tiers de sa population et de la moitié du clergé et des religieux. Cette bicéphalie unique en France, même par rapport à l’Alsace elle-même annexée au Reich, donne une originalité à l’Eglise mosellane. Cette étude a priori régionale, devient ainsi nationale s’inscrivant dans celles des années 80 sur l’Eglise de France, voire même européenne, car la Moselle fut terre d’expérimentation d’une politique antichrétienne nazie. Cette étude devient sociologique lorsqu’elle montre les conséquences sur la pratique religieuse de la dispersion dans un milieu plutôt hostile. Après avoir montré l’omniprésence dans la société mosellane de la religion catholique devenue un élément identitaire lié partiellement au statut concordataire et au maintien des écoles confessionnelles, nous avons respecté la chronologie pour montrer les incidences des faits de guerre sur le peuple catholique mosellan. Nous avons divisé notre travail en deux parties, novembre 1940 et les expulsions constituant le point de rupture. Grâce à l’outil informatique, nous avons pu établir des statistiques précises, cartographier la pratique religieuse et la dispersion. Parfois, cette exigence d’aller puiser à la source et l’analyse historique qui en a découlé a bousculé la mémoire patriotique. Cette étude se propose de combler un vide historiographique et d’être un élément supplémentaire dans la connaissance de l’annexion de la Moselle, de la politique de nazification et de la diaspora mosellane
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2014_0349_WILMOUTH_vol1.pdf (14.69 Mo) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
DDOC_T_2014_0349_WILMOUTH_vol2.pdf (3.56 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01751631 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01751631 , version 1

Cite

Philippe Wilmouth. Le diocèse de Metz écartelé 1939-1945 : un évêque, son clergé et le peuple catholique. Religions. Université de Lorraine, 2014. Français. ⟨NNT : 2014LORR0349⟩. ⟨tel-01751631⟩
184 View
385 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More