Les magazines de cinéma à la télévision française de 1952 à 2000 : histoire, dispositifs et contenus - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2006

Les magazines de cinéma à la télévision française de 1952 à 2000 : histoire, dispositifs et contenus

Monique Dilly
  • Function : Author
  • PersonId : 790056
  • IdRef : 10936869X

Abstract

Informative film reviews were very common on early French television but gradually made way for more commercial slots that promote films rather than provide any real information on the film itself. What concerns us here is why did the shift from the initial artistic to the now commercial aspirations of these programmes take place? Based on an analysis of the discourse of the media, on the one hand, and a study of the history of television, on the other, we establish the premise that television has changed because its main functions have changed. These changes in main functions, in turn, lead to a transformation of television's strategic functions and the content of its informative programmes, thus contributing to a new image of cinema. Informative film reviews can be broken down into three periods, corresponding to the distinct developments that have taken place over the course of French television history: the first period, from 1952 to 1975, where television conforms to the role public service and where its remit is to inform, entertain and educate. The world of cinema is one of craft and values, something to be imitated, it is an art; the second period, from 1975 to 1985, sees the disintegration of the ORTF and a move away of television from the example set by the cinema; film-making is an art and a business. The main function of television is to inform and entertain; the third and final period, from 1985 to 2000, sees the privatisation of TF1 in 1986; television now uses the cinema as a means of promoting itself. Cinema is now a platform whose strategic function is to entertain. Will critical and insightful programmes on cinema exist in the future? The ratings race and obsession with cost -effectiveness will not make this a likely scenario. Nevertheless, this type of programme will probably reappear on cable television, which has channels entirely devoted to the seventh art.
Si, au début de la télévision, les magazines de cinéma étaient nombreux, ils ont disparu au fil du temps et sont remplacés par des tranches promotionnelles qui vantent les films sans donner une réelle information sur les oeuvres. La question est de savoir comment cette évolution a eu lieu et pourquoi y a-t-il eu ce changement dans la médiatisation qui, initialement, poursuivait une finalité artistique et semble, à présent, avoir une finalité commerciale? Ancré dans des travaux d'analyse du discours médiatique et dans d'autres portant sur l'histoire du média télévisuel, on développe l'hypothèse que la télévision a changé parce que ces fonctions dominantes ont changé. Toute modification de la fonction majeure entraine alors une transformation de la fonction stratégique et des dispositifs des magazines, et donc de l'image qui est donnée du cinéma. En découle une périodisation des magazines qui correspond aux étapes successives de l'évolution du média: une première période, de 1952 à 1975, est marquée par une logique de service public où les missions de la télévision sont d'informer, de divertir et de cultiver. Le cinéma est montré comme un monde de métiers et de valeurs, un modèle à imiter, un art; une deuxième période, de 1975 à 1985, débute par l'éclatement de l'ORTF où la télévision commence à s'émanciper du modèle cinématographique; le cinéma est un art et un business. La fonction télévisuelle de référence est d'informer et de divertir; une troisième période, de 1985 à 2000, est caractérisée par la privatisation de TF1 en 1986; la télévision utilise le cinéma pour sa propre promotion, le cinéma est devenu un support et la fonction stratégique dominante est de divertir. Dans l'avenir, pourra-t-on voir un magazine de réflexion et de critique sur le cinéma? La course à l'audimat et l'obsession de la rentabilité ne sont pas des atouts à cet égard. Néanmoins, ce genre de programme se situera peut-être sur le câble, où des chaines sont consacrées exclusivement au septième art.
Fichier principal
Vignette du fichier
Dilly.Monique.LMZ0604.pdf (1.92 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01752471 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01752471 , version 1

Cite

Monique Dilly. Les magazines de cinéma à la télévision française de 1952 à 2000 : histoire, dispositifs et contenus. Musique, musicologie et arts de la scène. Université Paul Verlaine - Metz, 2006. Français. ⟨NNT : 2006METZ004L⟩. ⟨tel-01752471⟩
107 View
2667 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More