Experimental study of the iron metal production by electrolysis in alkaline solution : iron oxide reduction mechanism and electrochemical cell development - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2007

Experimental study of the iron metal production by electrolysis in alkaline solution : iron oxide reduction mechanism and electrochemical cell development

Étude expérimentale de la production de fer électrolytique en milieu alcalin : mécanisme de réduction des oxydes et développement d'une cellule

(1)
1
Antoine Allanore
  • Function : Author
  • PersonId : 790268
  • IdRef : 130034428

Abstract

Iron is one of the few metals which is not industrially produced by electrolysis. The electrowinning of iron metal from its oxides in alkaline solution has been studied to develop such an ironmaking route. Two approaches have been adopted. The first one concerns the evaluation of the reaction mechanism. The study of iron ions electrochemistry in alkaline media shows that the electrodeposition of iron metal is possible. The study of a single iron oxide particle reduction reveals that a reaction of the hematite solid phase is possible. The analysis of a partially converted particle proves that magnetite is formed as an intermediate. The second field of study is dedicated to the production of iron metal in various electrochemical cells, using a suspension electrolysis process. The influence of the key operating parameters is established to assess the possible scale-up. All these elements are gathered to propose the main features of an industrial cell dedicated to the reaction
Le fer est l'un des rares métaux qui ne soit pas produit industriellement par électrolyse. Pour aider au développement d'un tel procédé pour l'acier, l'électrolyse des oxydes de fer en milieu sodique est examinée, selon deux approches. La première démarche consiste en l'étude expérimentale du mécanisme réactionnel. L'électrochimie des ions indique qu'il est possible de produire du métal par électrodéposition en milieu alcalin. Parallèlement, l'étude de la réduction d'une particule d'oxyde hématite révèle qu'elle subit, lors de sa conversion en fer métallique, une transformation macroscopique en phase solide. Les analyses démontrent la formation de magnétite comme intermédiaire réactionnel. La seconde démarche est dédiée à la production du fer métallique, par électrolyse d'une suspension de particules d'oxyde dans diverses configurations de cellules. L'incidence des paramètres de procédé a été établie et permet de proposer des éléments de conception d'une cellule industrielle
Fichier principal
Vignette du fichier
2007_ALLANORE_A.pdf (16.37 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01752835 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01752835 , version 1

Cite

Antoine Allanore. Étude expérimentale de la production de fer électrolytique en milieu alcalin : mécanisme de réduction des oxydes et développement d'une cellule. Autre. Institut National Polytechnique de Lorraine, 2007. Français. ⟨NNT : 2007INPL109N⟩. ⟨tel-01752835⟩
45 View
17 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More