La communauté de Bose et l'œcuménisme - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2019

Bose community and ecumenism

La communauté de Bose et l'œcuménisme

Abstract

Twenty-two-year-old Enzo Bianchi, on the closing day of the Second Vatican Council, is committed to creating a new path in the long tradition of Christian monasticism. It brings it to life by reinventing it and freeing itself from the rigidity of a religious life. He initiated a monastic community located in Bose in Italian Piedmont. Its foundation is original because it comes out of an institutional framework and a confessionalism. From its inception, the Bose community has been mixed and ecumenical. She wants to answer Jesus' priestly prayer for unity "That all may be One" (Jn 17:21). A discovery of both the human and spiritual side of this founder's charism leads to an emphasis on monastic renewal in the Reformed Church, the origin of the Taizé Community. A particular interest is focused on the different aspects of his theological thinking for a single Christian spirituality. His new method of praying the lectio divina of Holy Scripture is from an ecumenical perspective. In the journey of the Bose community, some similarities are found in convergence with the ecumenical vocation of the Benedictine monastery of Chevetogne. An exhaustive analysis of the "Bose Rule" and the determination of its influences reveal its ecumenical proximity to other monastic rules. A common synodal path reflecting the spirit of Taizé is encouraged. The unity of the Bose community is based on the celebration and common prayer of a community-specific liturgy.Finally, this monastic edification of a new type has as its mission to be a sign of a "Church communion" and to place itself concretely at the service of the Churches through its scientific, cultural contribution and hospitality
Enzo Bianchi, âgé de vingt-deux ans, s’engage le jour de la clôture du Concile Vatican II, à créer une voie nouvelle dans la longue tradition du monachisme chrétien. Il le rend vivant en le réinventant et en s’affranchissant de la raideur d’une vie religieuse. Il initie une communauté monastique située à Bose dans le Piémont italien. Sa fondation est originale car elle sort d’un cadre institutionnel et d’un confessionnalisme. Dès son origine, la communauté de Bose est mixte et œcuménique. Elle veut répondre à la prière sacerdotale de Jésus pour l’unité « Que tous soient Un » (Jn 17,21). Une découverte du côté à la fois humain et spirituel du charisme de ce fondateur conduit à une mise en exergue du renouveau monastique dans l’Église de la Réforme, à l’origine de la communauté de Taizé. Un intérêt particulier est porté sur les différents aspects de sa pensée théologique pour une unique spiritualité chrétienne. Sa nouvelle méthode de la pratique priante de la lectio divina de l’Écriture Sainte est sous une perspective œcuménique. Dans le cheminement de la communauté de Bose, certaines analogies se retrouvent en convergence avec la vocation œcuménique du monastère bénédictin de Chevetogne. Une analyse exhaustive de la « Règle de Bose » ainsi que la détermination de ses influences permettent d’en découvrir la proximité œcuménique avec d’autres règles monastiques. Un chemin synodal commun reflétant l’esprit de Taizé en ressort favorisé. L’unité de la communauté de Bose repose sur la célébration et la prière commune d’une liturgie propre à la communauté. Enfin, cette édification monastique d’un nouveau type se donne pour mission d’être signe d’une « Église communion » et de se mettre concrètement au service des Églises par sa contribution scientifique, culturelle et son hospitalité
No file

Dates and versions

tel-02518834 , version 1 (25-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02518834 , version 1

Intranet access

Cite

Brice Germain. La communauté de Bose et l'œcuménisme. Religions. Université de Lorraine, 2019. Français. ⟨NNT : 2019LORR0283⟩. ⟨tel-02518834⟩
31 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More