Neural Methods for Sentiment Analysis and Text Summarization - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2020

Neural Methods for Sentiment Analysis and Text Summarization

Méthodes neuronales pour l’analyse des sentiments et la synthèse des textes

Abstract

This thesis focuses on two Natural Language Processing tasks that require to extract semantic information from raw texts: Sentiment Analysis and Text Summarization. This dissertation discusses issues and seeks to improve neural models on both tasks, which have become the dominant paradigm in the past several years. Accordingly, this dissertation is composed of two parts: the first part (Neural Sentiment Analysis) deals with the computational study of people's opinions, sentiments, and the second part (Neural Text Summarization) tries to extract salient information from a complex sentence and rewrites it in a human-readable form. Neural Sentiment Analysis. Similar to computer vision, numerous deep convolutional neural networks have been adapted to sentiment analysis and text classification tasks. However, unlike the image domain, these studies are carried on different input data types and on different datasets, which makes it hard to know if a deep network is truly needed. In this thesis, we seek to find elements to address this question, i.e. whether neural networks must compute deep hierarchies of features for textual data in the same way as they do in vision. We thus propose a new adaptation of the deepest convolutional architecture (DenseNet) for text classification and study the importance of depth in convolutional models with different atom-levels (word or character) of input. We show that deep models indeed give better performances than shallow networks when the text input is represented as a sequence of characters. However, a simple shallow-and-wide network outperforms the deep DenseNet models with word inputs. Besides, to further improve sentiment classifiers and contextualize them, we propose to model them jointly with dialog acts, which are a factor of explanation and correlate with sentiments but are nevertheless often ignored. We have manually annotated both dialogues and sentiments on a Twitter-like social medium, and train a multi-task hierarchical recurrent network on joint sentiment and dialog act recognition. We show that transfer learning may be efficiently achieved between both tasks, and further analyze some specific correlations between sentiments and dialogues on social media. Neural Text Summarization. Detecting sentiments and opinions from large digital documents does not always enable users of such systems to take informed decisions, as other important semantic information is missing. People also need the main arguments and supporting reasons from the source documents to truly understand and interpret the document. To capture such information, we aim at making the neural text summarization models more explainable. We propose a model that has better explainability properties and is flexible enough to support various shallow syntactic parsing modules. More specifically, we linearize the syntactic tree into the form of overlapping text segments, which are then selected with reinforcement learning (RL) and regenerated into a compressed form. Hence, the proposed model is able to handle both extractive and abstractive summarization. Further, we observe that RL-based models are becoming increasingly ubiquitous for many text summarization tasks. We are interested in better understanding what types of information is taken into account by such models, and we propose to study this question from the syntactic perspective. We thus provide a detailed comparison of both RL-based and syntax-aware approaches and of their combination along several dimensions that relate to the perceived quality of the generated summaries such as number of repetitions, sentence length, distribution of part-of-speech tags, relevance and grammaticality. We show that when there is a resource constraint (computation and memory), it is wise to only train models with RL and without any syntactic information, as they provide nearly as good results as syntax-aware models with less parameters and faster training convergence.
Cette thèse aborde deux questions majeures du traitement automatique du langage naturel liées à l'analyse sémantique des textes : la détection des sentiments, et le résumé automatique. Dans ces deux applications, la nécessité d'analyser le sens du texte de manière précise est primordiale, d'une part pour identifier le sentiment exprimé au travers des mots, et d'autre part pour extraire les informations saillantes d’une phrase complexe et les réécrire de la manière la plus naturelle possible tout en respectant la sémantique du texte d'origine. Nous abordons ces deux questions par des approches d'apprentissage profond, qui permettent d'exploiter au mieux les données, en particulier lorsqu'elles sont disponibles en grande quantité. Analyse des sentiments neuronale. De nombreux réseaux de neurones convolutionnels profonds ont été adaptés du domaine de la vision aux tâches d’analyse des sentiments et de classification des textes. Cependant, ces études ne permettent pas de conclure de manière satisfaisante quant à l'importance de la profondeur du réseau pour obtenir les meilleures performances en classification de textes. Dans cette thèse, nous apportons de nouveaux éléments pour répondre à cette question. Nous proposons une adaptation du réseau convolutionnel profond DenseNet pour la classification de texte et étudions l’importance de la profondeur avec différents niveaux de granularité en entrée (mots ou caractères). Nous montrons que si les modèles profonds offrent de meilleures performances que les réseaux peu profonds lorsque le texte est représenté par une séquence de caractères, ce n'est pas le cas avec des mots. En outre, nous proposons de modéliser conjointement sentiments et actes de dialogue, qui constituent un facteur explicatif influent pour l’analyse du sentiment. Nous avons annoté manuellement les dialogues et les sentiments sur un corpus de micro-blogs, et entraîné un réseau multi-tâches sur ce corpus. Nous montrons que l'apprentissage par transfert peut être efficacement réalisé entre les deux tâches et analysons de plus certaines corrélations spécifiques entre ces deux aspects. Résumé de texte neuronal. L'analyse de sentiments n'apporte qu'une partie de l'information sémantique contenue dans les textes et est insuffisante pour bien comprendre le texte d'origine et prendre des décisions fondées. L'utilisateur d'un tel système a également besoin des raisons sous-jacentes pour vraiment comprendre les documents. Dans cette partie, notre objectif est d'étudier une autre forme d'information sémantique fournie par les modèles de résumé automatique. Nous proposons ainsi un modèle de résumé qui présente de meilleures propriétés d’explicabilité et qui est suffisamment souple pour prendre en charge divers modules d’analyse syntaxique. Plus spécifiquement, nous linéarisons l’arbre syntaxique sous la forme de segments de texte superposés, qui sont ensuite sélectionnés par un apprentissage par renforcement (RL) et re-générés sous une forme compressée. Par conséquent, le modèle proposé est capable de gérer à la fois le résumé par extraction et par abstraction. En outre, les modèles de résumé automatique faisant de plus en plus appel à des approches d'apprentissage par renforcement, nous proposons une étude basée sur l'analyse syntaxique des phrases pour tenter de mieux comprendre quels types d'information sont pris en compte dans ces approches. Nous comparons ainsi de manière détaillée les modèles avec apprentissage par renforcement et les modèles exploitant une connaissance syntaxique supplémentaire des phrases ainsi que leur combinaison, selon plusieurs dimensions liées à la qualité perçue des résumés générés. Nous montrons lorsqu'il existe une contrainte de ressources (calcul et mémoire) qu'il est préférable de n'utiliser que l'apprentissage par renforcement, qui donne des résultats presque aussi satisfaisants que des modèles syntaxiques, avec moins de paramètres et une convergence plus rapide.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2020_0037_LE.pdf (3.07 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-02929745 , version 1 (03-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02929745 , version 1

Cite

Thien-Hoa Le. Neural Methods for Sentiment Analysis and Text Summarization. Document and Text Processing. Université de Lorraine, 2020. English. ⟨NNT : 2020LORR0037⟩. ⟨tel-02929745⟩
586 View
1551 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More