Interculturality and heterolingualism in the romantic works of Paul Lomami-Tshibamba and Henri Lopes - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

Interculturality and heterolingualism in the romantic works of Paul Lomami-Tshibamba and Henri Lopes

L’interculturalité et l’hétérolinguisme dans les œuvres romanesques de Paul Lomami-Tshibamba et Henri Lopes

(1)
1

Abstract

This comparative study analyses the literary dynamics of intercultural exchange in the novels of Paul Lomami-Tshibamba and Henri Lopes, writers from the two Congo. It examines, from a sociolinguistic perspective, the traces of local cultures in narrative, including referential toponymy, and, in general, the use that French-speaking African writers make of local languages in their French-language narratives. The study examines the linguistic phenomena perceptible in lexical morphology and syntactic structures, markers of heterolingualism and interculturality. It begins by examining the notion of Francophonie and identifying the notions of interculturality, multiculturalism, bilingualism, interlanguage and heterolingualism, in particular with regard to the writings of Paul Lomami-Tshibamba and Henri Lopes. It also takes a more global approach to the works of the two authors, taking into account language registers and forms of Congolese heterolingualism. The analysis of the corpus reveals their use of familiar registers of African (in this case Congolese) orality, and, in the case of Lomami, of sustained registers marked by sophisticated, rare expressions that can be described as hypercorrect. Finally, from a narratological point of view, the study looks at the diversity of narrators and points of view and offers an analysis of the most important characters. While Paul Lomami-Tshibamba uses only one narrator, Henri Lopes sometimes changes narrators. From the omniscient heterodiegetic narrator to different types of involved narrators (through irony, in particular) and homodiegetic enunciators, the works present a wide variety of solutions. The characters analyzed, chosen as tokens of the tensions underlying interculturality and heterolingualism, correspond to the worldview that the novelist wishes to translate and transmit. The narrative work of these major writers, representing two literary generations from the same cultural space, thus appear in their specificity, while they also open up further research perspectives.
Cette étude comparative analyse la dynamique littéraire des échanges interculturels dans les œuvres romanesques de Paul Lomami-Tshibamba et d’Henri Lopes, écrivains originaires des deux Congo. Elle examine, dans une perspective sociolinguistique, les traces des cultures locales dans la narration, notamment la toponymie référentielle, et, d’une manière générale, l’usage que font les écrivains francophones africains des langues locales dans leurs narrations en langue française. L’étude examine les phénomènes linguistiques perceptibles dans la morphologie lexicale et les structures syntaxiques, marqueurs de l’hétérolinguisme et de l’interculturalité. Elle commence par scruter la notion de francophonie et cerner les notions d’interculturalité, de multiculturalisme, de bilinguisme, d’interlangue et d’hétérolinguisme en les appliquant aux écrits de Paul Lomami-Tshibamba et d’Henri Lopes. Elle aborde également d’une manière plus globale l’écriture des deux auteurs, notamment, d’un point vue linguistique, les registres de langue et les formes de l’hétérolinguisme congolais. L’analyse du corpus a révélé leur recours aux registres familiers de l’oralité africaine (en ce cas, congolaise), et, dans le cas de Lomami, aux registres soutenus marqués par des expressions sophistiquées, rares, qu’on peut qualifier d’hypercorrectes. Enfin, d’un point de vue narratologique, l’étude s’intéresse à la diversité des narrateurs et des points de vue avant d’analyser les personnages les plus importants. Si Paul Lomami-Tshibamba n’use que d’un seul narrateur, Henri Lopes procède parfois à des changements de narrateurs. Du narrateur hétérodiégétique omniscient aux différentes formes de narrateurs impliqués (par l’ironie, notamment) et d’énonciateurs homodiégétiques, les deux œuvres présentent une grande diversité de solutions. Les personnages analysés, choisis sur la base de leur rôle dans les tensions sous-jacentes à l’interculturalité et à l’hétérolinguisme, correspondent à la vision du monde que le romancier désire traduire et transmettre. Deux œuvres majeures, représentant deux générations littéraires issus du même espace culturel, apparaissent ainsi dans leur spécificité et ouvrent d’autres perspectives de recherche.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2020_0100_KIFUNGWASI_KUFWANDA.pdf (3.11 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-02989129 , version 1 (05-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02989129 , version 1

Cite

Arlette Kifungwasi Kufwanda. L’interculturalité et l’hétérolinguisme dans les œuvres romanesques de Paul Lomami-Tshibamba et Henri Lopes. Littératures. Université de Lorraine; Katholieke universiteit te Leuven, 2020. Français. ⟨NNT : 2020LORR0100⟩. ⟨tel-02989129⟩
150 View
1040 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More